En ce moment
 
 

Evy photographie ce superbe papillon à Colfontaine: son nom le décrit particulièrement bien

Evy photographie ce superbe papillon à Colfontaine: son nom le décrit particulièrement bien
©Alertez-nous
 
 

"Superbe papillon", nous envoie Evy, depuis Colfontaine en province de Hainaut. Et on ne peut que lui donner raison. La Citronnelle rouillée est un papillon de nuit particulièrement coloré, qui porte bien son nom, commente Patrick Lighezzolo, spécialiste des Lépidoptères (c'est l'ordre des papillons parmi les insectes) chez Natagora. "La couleur dominante de ses ailes indique rapidement l’aspect soufré et aussi rouillé avec les bordures roussâtres".

L'insecte jaune est très commun en Belgique: plus de 4000 individus ont été signalés sur la plateforme observations.be en 2020. On l'observe d'avril à octobre avec un pic d'observations enregistré au mois de mai cette année. Il est, comme beaucoup de papillons de nuit, parfois attiré aux fenêtres des maisons lorsqu'un point d'éclairage diffuse de la lumière vers l'extérieur. 

La chenille ressemble à une brindille

L'insecte a notamment été observé sur deux arbustes, des aubépines et des pruniers: la chenille de la Citronnelle se nourrit en effet d'épineux et d'arbres fruitiers. Et à ce moment-là, elle arbore un aspect bien différent de celui qu'elle revêt à l'âge adulte (on parle alors d'"imago"): "Contrairement à l’adulte, la chenille de cette espèce est de couleur terne et on la repère très difficilement dans les arbres tellement sa morphologie la fait ressembler à une brindille", ajoute Patrick Lighezzolo.


 

©Devriendt Hans - Observations.be

Vous aussi, répertoriez les papillons

Si vous aussi, vous souhaitez observer les papillons de plus près, sachez que comme chaque année, Natagora appelle les citoyens à compter les papillons dans leur propre jardin et à encoder les résultats durant le mois de juillet via le site www.papillons.natagora.be.

Certaines espèces se portent mieux que d'autres

Ces dernières semaines, l'apparition des papillons se faisait plus rare. La saison des papillons de printemps est en effet terminée et les espèces estivales vont désormais arriver. Outre le fait que certaines espèces estivales sont un peu en avance, il semble que 2020 soit une année plutôt normale pour les papillons. Les étés chauds et secs de 2018 et 2019 se sont avérés désastreux pour de nombreux papillons.

Certaines espèces liées à l'ortie, comme le Paon-du-jour, la Carte géographique et la Petite tortue, seront également durement touchées cette année.


©Pixabay - Paon-du-jour


©Pixabay - Carte géographique


©Pixabay - Petite tortue

D'autres espèces de papillons sont quant à elle bien représentées. Le Machaon semble avoir peu souffert de la chaleur de ces dernières années et les espèces du Grand Mars changeant et du Petit nacré sont également depuis peu en progression. 


©Pixabay - Machaon


©Pixabay - Petit nacré




 

Vos commentaires