En ce moment
 
 

L'élevage en Europe est plus mauvais pour la planète que les voitures...

L'élevage en Europe est plus mauvais pour la planète que les voitures...
 
 

Les émissions de gaz à effet de serre provenant de l'élevage dans l'Union européenne représentent 17% du total des émissions dans l'UE et causent plus de dégâts au climat que toutes les voitures en circulation, déplore mardi Greenpeace Europe.

Les données récoltées montrent que les émissions issues de l'élevage ont augmenté de 39 millions de tonnes de CO2 (+6%) entre 2007 et 2018. C'est l'équivalent d'une augmentation de 8,4 millions de voitures sur les routes européennes, compare Greenpeace.

Les animaux des élevages européens émettraient 502 millions de tonnes de CO2 par an. En y ajoutant les émissions indirectes, comme celles issues de la production de viande pour animaux, les cultures, la déforestation etc., on arrive à 704 millions de tonnes de CO2.

Nouvelle loi climat...

L'Union européenne planche actuellement sur une nouvelle loi climat, qui actualise les objectifs climatiques et définit la politique agricole de l'UE pour les sept prochaines années.

Greenpeace Europe espère que l'Europe réduira le cheptel et mettra fin aux subsides destinés aux élevages industriels. Une diminution de 50% de l'élevage permettrait de supprimer 250 millions de tonnes de CO2, plaide l'organisation.

"Les dirigeants européens ignorent depuis trop longtemps l'impact de l'élevage sur le climat. La science est claire, les chiffres aussi: nous ne pourrons empêcher le pire du changement climatique si les politiques continuent à défendre la production industrielle de viande et de produits laitiers", conclut Marco Contiero, directeur du pôle agriculture de Greenpeace. 




 

Vos commentaires