En ce moment
 

Les tas de fumier, réseaux sociaux des rhinocéros

Les tas de fumier, réseaux sociaux des rhinocéros

Les rhinocéros signalent leur sexe, leur âge et leur disponibilité sexuelle dans leurs matières fécales, selon une étude publiée mercredi, qui suggère que les mammifères pourraient se servir de leurs latrines communes comme nous utilisons les réseaux sociaux.

On sait depuis longtemps que les animaux se servent de leur urine pour communiquer, mais le rôle des matières fécales n'était pas clair.

Un trio de chercheurs d'Afrique du Sud et d'Allemagne a analysé les odeurs des déjections des rhinocéros blancs vivant en liberté dans la réserve de Hluhluwe-umfolozi du KwaZulu Natal en Afrique du Sud. Ils ont ensuite recréé ces odeurs en laboratoire et les ont répandues dans le parc pour observer la réaction des mâles.

Résultat: quand ils reniflent une odeur associée à un mâle intrus, ils cherchent à suivre les mouvements de leurs concurrents potentiels. Mais découvrant une odeur de femelles, les animaux s'attardent et profitent de cette fragrance, évocatrice d'accouplement.

Pour les chercheurs, ces résultats suggèrent que les odeurs de la bouse "transmettent des informations clés". Dont l'âge du déposant, son sexe, et pour les femelles, si elles sont en chaleur ou pas.

Vos commentaires