En ce moment
 

Pour lutter contre le trafic d'ivoire et sauver les éléphants, voici comment vous pouvez agir

Plusieurs parcs animaliers proposent que vous rendiez les objets ou bijoux en ivoire. Le trafic de l'ivoire est illégal et menace la survie des éléphants. Aurélie Henneton et Gaëtan Zanchetta se sont rendus à Pairi Daiza pour le RTL info 13h.

Suzy et Gitana sont à l'abri dans le parc animalier. Les deux éléphantes d'Afrique peuvent porter fièrement leurs défenses sans encourir la mort. Trafic et braconnage sont une réalité encore aujourd'hui, au grand dam de ce soigneur.

"À l'heure actuelle, un éléphant d'Afrique est tué pour ses défenses toutes les 15 minutes, rappelle Rob Conachie, soigneur des éléphants, soit 4 par heure. Si ça continue, ces éléphants disparaîtront dans les 15 ans à venir".

Le braconnage menace l'espèce. Il s'ajoute à la lutte pour le territoire avec l'homme. Les Belges sont amenés à se séparer de leur ivoire dans des containers spéciaux, notamment installés à l'entrée de Pairi Daiza. Il peut s'agir d'un souvenir, d'un héritage, devenu encombrant. Mais la démarche est surtout symbolique.

"Il y a pas mal de citoyens belges qui ont encore des objets qu'ils ont hérités de grand-père, d'arrière-grand-père du temps des colonies, mais qui n'ont pas de certificat, qui vont avoir beaucoup de difficulté à prouver et obtenir ce certificat, explique Aleksandra Vidanovski, porte-parole de Pairi Daiza. Du coup, ils peuvent venir le déposer ici, on les détruira pour eux et ça dévalorisera la valeur de l'ivoire sur le marché noir."


"On nourrit un marché qui tue ces animaux"

Les pièces seront détruites comme en 2014. Une tonne et demi d'objets saisis sans certificat, prouvant que l'ivoire date d'avant 1984 ou a été importé avant 1990. Le message de la campagne s'adresse aussi aux vacanciers cet été.

"Achetez des souvenirs artisanaux, bien sûr, mais assurez-vous qu'il n'y a pas d'ivoire dedans. S'il y en a, demandez le certificat et ne l'achetez pas si ce n'est pas fait de manière complètement légale, parce qu'alors on nourrit un marché qui tue ces animaux", insiste la porte-parole du parc.

L'opération dépôt a lieu jusqu'au 12 août, et votre geste restera anonyme.

Vos commentaires