En ce moment
 
 

Voici White King, le premier lion blanc à être venu au monde dans un parc en Espagne: il a été rejeté par sa mère

Voici White King, le premier lion blanc à être venu au monde dans un parc en Espagne: il a été rejeté par sa mère
© Image Belga
 

Il s'appelle White King, c'est un bébé lion blanc et un vrai "nounours", selon le directeur du zoo espagnol où il est né. Cependant, sa maman l'a rejeté après une mise bas très difficile. White King, né le 31 mai, est le premier lion blanc à être venu au monde dans un parc zoologique en Espagne.

Juan Luis Malpartida, le directeur de Mundo Park à Guillena, près de Séville (sud), aime à lui prodiguer soins et câlins et à lui donner du lait au biberon.


 

Je ne sais pas comment elle l’a mis au monde

"La mise bas s'est mal passée", raconte-t-il à l'AFP, parce que la mère, une lionne blanche ramenée de Thaïlande il y a quatre ans, "a mis bas 14 ou 15 jours après terme".

Le lion à naître était très grand et lourd. "Imaginez à quel point elle a souffert, je ne sais pas comment elle l’a mis au monde", commente le directeur de 73 ans qui, depuis son enfance, vit entouré d’animaux.

Trois jours après la mise bas, voyant que le nouveau-né ne tétait pas sa mère, parce que celle-ci "ne s'en occupait pas", il a retiré à la lionne son petit, qui était "en état d'hypothermie, d'hypoglycémie et de déshydratation".

Elle voulait se libérer du petit

Ce mercredi, en revanche, "c’est le premier jour où je le vois la tête haute, en train d'essayer de courir", dit Juan Luis Malpartida.

Et la mère? "Elle est tout à fait calme", commente le directeur du zoo, assurant qu'"elle voulait se libérer du petit, se trouver de nouveau en chaleur" et que le mâle s'occupe d'elle.

White King pourrait bien être à présent l’une des attractions du zoo qui compte un millier d'animaux et rouvrira jeudi, après trois mois de fermeture pour cause de coronavirus.

L’équipe entend pour le moment continuer à prendre soin du lionceau et à le nourrir, explique M. Malpartida. "Quand on verra qu’on peut le redonner à ses parents, on le fera, assure-t-il. Bien que ce soit délicat, parce qu'il deviendra un rival pour le père".


 

 

Vos commentaires