En ce moment
 

Essai: Renault rajeunit son Scénic et le dote de moteurs essence conçus... avec Mercedes!

Essai: Renault rajeunit son Scénic et le dote de moteurs essence conçus... avec Mercedes!

Renault a rajeuni son Scénic, référence depuis de nombreuses années parmi les monovolumes. Pourtant, même s'il a désormais des airs de SUV, les plus grosses modifications ont été faites.... là où on ne les voit pas. En effet, ce modèle est équipé d'une toute nouvelle gamme de moteurs essence, développée en partenariat avec Mercedes.

Extérieurement, il a subi une belle cure de jouvence, arborant un look plus futuriste, un peu plus agressif et compact. A y regarder de loin, on pourrait lui donner des airs de SUV... tendance oblige. Conséquence directe: le coffre n'est pas si spacieux pour un véhicule d'une gamme monospace, avec 506 litres. Par contre, niveau habitabilité, le Scénic reste fidèle à sa réputation. Il y a de l'espace et de la place pour les quatre passagers. Les rangements sont nombreux et pratiques, excepté peut-être la boîte à gants coulissante, pas facile à utiliser quand un passager est présent.

La planche de bord n'a rien de surprenant, si ce n'est un écran multimédia vertical de 8,7 pouces sur la colonne centrale des modèles à haute finition. On a donc une vraie tablette à portée de main. C'est très confortable pour suivre la route, mais un peu plus troublant au moment de la prise en main du véhicule car on chipote au début pour... mettre la clim ou simplement changer de station radio.
scenic3

Renault mise tout sur l'essence

Mais là où Renault a tout modifié, c'est au niveau de la motorisation. La marque au losange a bien compris que le Diesel n'était plus l'avenir. Du coup, l'effort a été réalisé sur l'optimisation de moteurs essence avec la complicité de Mercedes. On a ainsi un petit bloc de 1,3 l., baptisé le 1.3 TCE, disponible en 4 niveaux de puissance sur le Scénic (115, 130, 140, 160 cv). Mercedes devrait aussi l'utiliser pour ses modèles compacts.

Caractéristique de ce moteur: des rejets de CO2 réduits, mais aussi un couple plus élevé.

Et c'est vrai qu'au volant, malgré sa cylindrée modeste, ce 1.3 TCE offre de belles reprises à bas régime. Nous avons testé la version de 140 cv, et elle ne souffre en aucun cas du gabarit assez imposant du Scénic. Couplé à une boîte 6, il offre une souplesse étonnante et de belles accélérations qui permettent à ce Scénic 4 de faire le 0-100 km/h en 10 secondes.

Renault annonce une consommation mixte de 5,4 l./100 km. Nous avons fait pas mal d'efforts et malgré notre cote maximale en "éco-conduite" donnée par l'ordinateur de bord, nous étions à exactement 6,0 l./100 km. C'est pas mal, mais on insiste sur le fait qu'on a réellement roulé en "bon père de famille" pour atteindre ce score. La plupart des automobilistes se situeront plutôt entre 6,5 et 7 l./100 km.

Scenic2

Des jantes 20 pouces d'origine

En ce qui concerne le comportement routier, le Scénic 4 reste très sécurisant, avec des mouvements de caisse bien maîtrisés. La direction est précise mais un peu "molle" à notre goût. Par contre, on récupère un peu de rigidité grâce aux jantes 20 pouces d'origine, au détriment cette fois des désagréments causés par les imperfections de la route.

Niveau prix, le Scénic 4 1.3 TCE commence à 22.125 €. Le prix de base du modèle que nous avons testé est de 27.875 €. Et avec les options, dont la caméra de recul et le toit panoramique, on passe la barre des 30.000 euros avec le chiffre exact de 30.225 €.

Vos commentaires