En ce moment
 
 

Essai Renault Trafic : la ‘camionnette’ pour familles VIP

Essai Renault Trafic : la ‘camionnette’ pour familles VIP
 
 

Renault a offert un petit lifting à son combi-van Trafic. Au travers d'évolutions technologiques et de design, on s'aperçoit que les grandes familles sont de plus en plus les cibles à charmer des constructeurs dans ce segment.

Avec l'abandon des monospaces au profit des SUV, qui peinent à faire jeu égal en termes de chargement et de modularité, le secteur des combi-van tente de plus en plus de récupérer une clientèle qui a besoin de place, ne serait-ce qu'une ou deux fois par an pour des départs en vacances. A ce petit jeu, Renault mise sur son Trafic, fort d'une longévité de 40 ans, à qui le constructeur français a fait subir un lifting tant extérieur qu'intérieur. A vrai dire, tout comme pour le VW Multivan, Renault semble avoir misé sur une bonne approche, car la facilité de prise en mains d'un tel véhicule et la modularité intérieure en font un atout de choix pour les grandes familles ou familles recomposées qui aiment faire un bout de chemin groupés.
Relooking

Au premier abord, ce Trafic offre un tout nouveau visage avec une imposante calandre verticale, et chromée. La ligne LED qui souligne l'ensemble annonce la couleur: on embarque là non pas pour un déplacement utilitaire, mais bien pour un voyage VIP.
A l'intérieur, le tableau de bord est épuré et offre de nombreux petits rangements facilement accessibles. C'est un plus indéniable, surtout profitable pour les longs trajets quand on aime se désaltérer régulièrement ou suivre le GPS sur une appli smartphone. Le conducteur est positionné assez haut, mais cela ne s'avère pas contraignant sur les longs trajets, que du contraire. Les sièges avant ne disposent que d'un accoudoir, mais en ce qui me concerne, mon autre bras "tombait" parfaitement dans l'espace qui lui est dessiné dans la porte.
De l’espace, beaucoup d’espace !

A l'arrière, c'est Byzance ! Si vous pouvez vous contenter de 7 places assises, l'option des deux sièges individuels (1200€) et de la console centrale avec tables dépliantes (800€) est vivement conseillée, tant elle offre de nombreuses possibilités en terme de confort et modularité. Ces sièges individuels pivotants vous permettent par exemple de créer un petit salon à l'arrière, confortable et très convivial. Et comme tous les sièges et banquettes sont fixés sur rails, vous disposez d'une totale liberté pour les espaces et aménagements... Quant au coffre, inutile de tergiverser: il est gigantesque, surtout si vous optez pour la version longue du Trafic (5,48m contre 5,08m en version courte). Vérifiez toutefois que vous avez suffisamment de place pour l'ouvrir à l'arrière car le hayon est tout aussi énorme.

Taillé pour la route

Niveau conduite, la prise en mains est rapide. On notera deux petits bémols, principalement dû au format du véhicule: un roulis un peu désagréable dans les successions de virages et un rayon de braquage un peu grand si vous êtes féru de montagne. C'est sûr, le Trafic est plutôt conçu pour autoroutes ou routes nationales, comme en témoigne d'ailleurs sa motorisation: que du Diesel ! (Blue dCi 110 ch - boîte 6 manuelle, Blue dCi 150 ch, Blue dCi 170 - boîte 6 robotisée). Une motorisation qui donne pas mal d'élan au véhicule et qui, dans la version que nous avons testée (170 ch boîte robotisée) vous fera consommer entre 7 et 7,5 l./100 km si vous restez sages.

Nombreuses aides et accessoires

Enfin, une multitude d'aides à la conduite viennent garnir l'offre et simplifient le passage d'une voiture "normale" à ce minibus VIP, tout comme des fiches et prises 220 V, 12 V et USB qui permettent à tout un chacun de voyager dans un salon.

Bref, Renault ne révolutionne pas le Trafic, mais ouvre de plus en plus son modèle aux automobilistes en manque de monospaces, offrant de larges possibilités d'aménagements intérieurs. Plus qu'un véhicule destiné à aller acheter du matériel de bricolage, le Trafic se veut adapté pour le transport de personnes, avec un espace et une modularité difficilement égalables.
Et le prix, me direz-vous ?

Eh bien, le Trafic commence à 33.400€. Dans sa version longue en finition "Spaceclass" avec le moteur DCi de 170 ch, il faudra débourser 52.180 €, et 54.180 € si vous prenez la console centrale et les deux sièges individuels en option. A ce niveau, le Trafic écrase le Multivan qui, en version équivalente, vous coûtera un bon 15.000 € de plus. De là à dire que le Trafic est low-cost, on n'ira pas jusque là, mais la différence est loin d'être négligeable...


 




 

Vos commentaires