En ce moment
 
 

Essai VW Multivan : le compagnon de voyage par excellence

Essai VW Multivan : le compagnon de voyage par excellence
 
 

Si vous aimez "tailler de la route" et que vous avez une famille nombreuse, le nouveau Multivan de VW reste l'arme absolue. Confort, tant à l'avant qu'à l'arrière, espace, convivialité et précision sur la route, il s'avère à la pointe dans de nombreux domaines. Petit bémol: cette excellence a aussi un prix...

La renommée du VW Multivan n'est plus à faire. Né à la fin des années 40 avant que les hippies n'en fassent leur égérie, ce modèle reste au top dans son segment. Au fil du temps, il s'est doté de nombreuses options et raffinements qui le placent au sommet de la pyramide des véhicules "parallélépipèdes rectangles". C'est d'ailleurs cette forme tracée à la règle qui le rapproche encore un tant soit peu des utilitaires. Car désormais, on parle du Multivan 6.1. Et pour cause, la mise à jour est principalement d'ordre technologique, design et confort. Avec une attention particulière accordée à la signature lumineuse qui permet de le reconnaître parmi tout autre modèle en pleine nuit.

A bord, outre le volume, beaucoup de volume, on bénéficie d'un confort maximal avec des sièges individuels pour les deux occupants de la première rangée, et une banquette 3 places à l'arrière. Tout est modulable, ce qui permet d'adapter la configuration aux exigences ou aux préférences des usagers. Evitez toutefois de retirer/remettre la banquette 3 places trop souvent parce que "ça pèse une tonne". Les sièges individuels se manient plus facilement. Il est même envisageable de s'en occuper seul si on se sent en forme...
Modularité exemplaire

Sinon, en termes de modularité, c'est le nec plus ultra. Tous les sièges individuels sont munis de deux accoudoirs, ils pivotent, coulissent, se rabattent... Il y a vraiment moyen de s'amuser. Preuve, s'il en est, que même si VW fait désormais jeu égal avec le Mercedes Classe v en termes de confort et de technologies embarquées, la priorité de ce type de véhicule est restée l'espace et la modularité. On conseille cependant de prendre les deux portes arrière coulissantes, sans quoi l'accès à l'arrière s'en trouve quelque-peu impacté. Et pour ceux qui voudraient encore plus d'espace, il existe aussi une version longue, moyennant 3.000 euros supplémentaires.
Planche de bord épurée

Le tableau de bord, lui, est digne des berlines d'il y a quelques années. Bel écran tactile, des plastiques de très bonne qualité, le tout dans un style assez sobre et efficace. J'ai cependant trouvé le Multivan un peu avare en petits rangements, que ce soit pour déposer une bouteille ou mettre son smartphone de façon à ce qu'on puisse le visualiser sans qu'il ne glisse inlassablement durant le trajet. Les rangements dans les portes sont, à l'inverse, excessivement grands. On pourrait presque y glisser un petit sac à dos...

Quant au comportement routier, comme sur les modèles précédents, VW fait fort. Si ce n'est la hauteur de vision, on pourrait presque croire qu'on est aux commandes d'un véhicule de gabarit classique. Direction très précise, suspensions fermes et adaptées, reprises (nous avons testé la version 2.0 TDi de 150 kw, boîte manuelle de 6 vitesses). C'est un plaisir et on a entre les mains un véhicule destiné à accumuler les kilomètres sans se fatiguer. Petite remarque néanmoins: chargé ou pas et malgré la boîte 6 vitesses, la consommation passe de 5l./100 km (ce qui est assez excellent vu la taille et le poids du véhicule) à une moyenne de 100 km/h. à près de 7l./100 km quand on atteint la limite de 120 km/h ou 130km/h en France. Cela reste correct, mais la différence témoigne que l'ensemble moteur/chassis trouve le trajet plus confortable aux alentours de 100/110 km/h. A cette allure, on atteint une autonomie de 900 kilomètres, voire un poil plus, à bord d'une monture qui a bien compris que dans de nombreuses familles, le trajet fait déjà partie des vacances.

L’excellence a un prix !

Si l'on a quelque-peu pinaillé sur quelques détails ci-dessus, il y a cependant un vrai bémol à ce Multivan: le prix ! En version de base, on flirte avec les 60.000 euros. Mais en ajoutant quelques options, dont certaines s'avèrent réellement nécessaires si l'on veut profiter de tout le confort et la modularité de l'engin, il vaut mieux miser sur 70.000 euros. Et si on veut la sélection "top du top" avec les sièges cuir et dotés de réglages électriques, la suspension pilotée Drive Select, le Side et Lane assist, etc etc... Alors c'est carrément à plus de 80.000 euros que ça chiffrera. Pour des globe-trotters, le jeu en vaut peut-être la chandelle. S'il s'agit plutôt de partir une ou deux fois par an, on vous conseillera de bien choisir vos options car, outre le prix, il n'y a pas vraiment mieux sur le marché pour quiconque se déplace à plus de 5. Du moins en termes d'espace, de confort et de modularité.


 




 

Vos commentaires