En ce moment
 
 

Etude interpellante à Bruxelles: les émissions réelles des voitures diesel sont à un niveau très élevé

 
 

Les résultats d'une étude menée par Bruxelles Environnement et une organisation non-gouvernementale qui lutte pour le climat sont interpellants. L'an dernier, ils ont mesuré les émissions des voitures qui circulent dans la capitale. 130.000 véhicules ont été contrôlés. La plupart de ceux qui roulent au diesel émettent jusqu'à cinq fois de particules de plus que ce qui est autorisé.

Grâce à un dispositif spécifique, la pollution émise par plus de 130.000 véhicules a été mesurée à Bruxelles lors d’une étude sur les émissions. "Ce que l’on constate, c’est que la majorité des véhicules diesel qui roulent dans les rues de Bruxelles continuent d’émettre des quantités de polluants, notamment les oxydes d’azote, très importantes. Plusieurs fois ceux de la norme", indique Yoann Bernard, chercheur à l’ICCT-International Council on Clean Transportation.

Des émissions qui sont jusqu’à 5 fois supérieures aux limites d’homologation en laboratoire. "Pour donner un exemple, on voit que les voitures diesel Euro 4, qui seront interdites dans la zone de basse émission bruxelloise à partir de janvier 2022 et qui n’ont pas de filtres à particules, elles représentent 12% de la flotte des voitures mesurées mais presque 50% des émissions de particules fines à l’échappement", souligne Louise Duprez, chargée de projet mobilité durable chez Bruxelles Environnement.

Le contrôle technique vérifiera les filtres à particules l’an prochain

Cette étude a permis également de révéler un autre problème : 5% des véhicules censés être équipés d’un filtre à particules possèdent un équipement défectueux. Le contrôle technique vérifiera ces filtres l’an prochain. "Dorénavant au contrôle technique, dès l’année prochaine, on vérifierait aussi que les filtres à particules sont bel et bien en place", confirme Alain Maron, ministre bruxellois de l’environnement et de l’action sociale.

L’Union européenne planche en ce moment sur une nouvelle norme pour les véhicules diesel, la norme Euro 7. Il faudrait qu’elle soit adoptée bien avant 2027 pour une efficacité sur la qualité de l’air.


 




 

Vos commentaires