En ce moment
 
 

Le coffre de toit, nouvel allié des Belges en cette période de pandémie: voici comment l'utiliser

 

Cet été, suite à la crise sanitaire, vous êtres nombreux à éviter l’avion et partir en vacances en voiture. Solution face au manque de place : le coffre de toit. Les ventes démarrent depuis l’annonce de l’ouverture des frontières. Conseils pour choisir et placer cet espace de rangement supplémentaire et souvent salutaire.

Les départs en vacances s'organisent en Belgique. Alors que l'avion n'a plus la cote dans le contexte pandémique actuel, nombreux sont ceux qui optent pour un trajet en voiture. Problème: toutes n'ont pas la place d'accueillir l'ensemble des bagages. C'est pour cela que le coffre de toit a été conçu.

Les ventes de ces espaces de stockage commencent à prendre leur envol pour cette année. Mais comment savoir lequel convient à votre voiture ? Une série de conseils sont prodigués par les spécialistes. "Ne jamais aller au-delà du pare-brise, en gardant idéalement une distance de 35 cm. Ne jamais aller au-delà du hayon de l'autre côté du véhicule", explique Frédéric Capasso, spécialiste auto. "Il ne faut pas prendre plus gros, sinon vous allez avoir une prise d'air sur l'autoroute, ce qui fera aussi beaucoup de bruit", détaille-t-il par la suite.

Budget : entre 100 et 1200 euros pour le coffre. 120 à 400€ pour les barres. Gagner en place et donc en confort, le choix de cette famille. "Il y a pas mal de choses à prendre. Les vélos et tout ça pour que les enfants s’amusent. Ensuite, il y a quand même une caravane qui revient avec nous derrière. Donc il faut pouvoir caser tout ce qu’il y aura à reprendre", nous explique Michael Delbrassine, grand utilisateur de coffres de toit.

Mais il faut aussi veiller à respecter quelques règles essentielles lors du chargement de ces espaces. "Il faut surtout bien équilibrer les masses", explique Florian Massin, superviseur d'un centre automobile. "C’est important de ne pas mettre tout le poids sur l’avant ou sur l’arrière. Si on surcharge, ça peut créer des accidents des dangers ou une perte du coffre de toit, c’est déjà arrivé…", a-t-il poursuivi.

Bien veiller aux fixations. Respecter la masse maximale du coffre et de son véhicule. Enfin, ne pas laisser son coffre constamment. Au risque de consommer 1 litre de carburant au 100 km. Sachez qu'un coffre de toit peur aussi se louer, entre 8,5 et 17 € en moyenne par jour.

 

Vos commentaires