Une panne de courant perturbe le Salon de l'Auto au Heysel: "Blackout pour l'ouverture"

A savoir

 

 

Le "petit" salon de l'auto ouvre ce samedi matin ses portes au grand public, au lendemain de la journée presse et de l'inauguration de l'événement par le prince Laurent. Mais l'ouverture a été marquée par un petit couac, plusieurs palais se retrouvant dans le noir à cause d'une panne d'électricité.

Une panne de courant s'est produite ce samedi matin dans près de la moitié des palais du Heysel, où le Salon de l'Auto venait d'ouvrir ses portes. "Blackout pour l’ouverture du Salon de l’auto ce samedi matin", nous prévient Fabrice via le bouton orange alertez-nous. "Tout le Heysel est sous éclairage de secours", ajoute Pierre.

La panne, qui venait "de l'extérieur", a duré près de 30 minutes, avant que les lumières ne soient rétablies partout. "C'était assez anecdotique, mais évidemment, quand ça se produit au moment de l'ouverture, c'est assez gênant. Les gens allumaient les lampes sur leur téléphone pour y voir quelque-chose", a indiqué notre journaliste Emmanuel Dupond, présent sur place.


Entre 400.000 et 450 personnes attendues

Chaque année, entre 4 et 5% de la population belge assiste à ce salon. Ses organisateurs tablent d'ailleurs sur la visite de quelque 400.000 à 450.000 personnes, là où la précédente version "impaire" consacrée aux utilitaires en avait attiré un nombre record de 437.000 en 2017.

L'événement continue en effet à attirer, non seulement le public, mais aussi les exposants, là où nombre d'autres salons en Europe ne parviennent plus à composer une affiche représentative du marché. Sur 110.000 mètres carrés, l'ensemble des principaux constructeurs automobiles actifs sur le marché européen seront ainsi de la partie. Cette superficie servira également à la promotion du deux-roues motorisé, des véhicules utilitaires légers et des engins de nouvelle mobilité et de mobilité partagée.

Automobiles et véhicules utilitaires légers se partageront sept palais, dont un entièrement consacré à 'Dream Cars', une exposition de véhicules de luxe. Les deux-roues motorisés disposeront de deux halls, tandis que l'exposition temporaire #WeAreMobility investira un palais pour faire la part belle aux (nouvelles) solutions de mobilité.

Pour accéder au salon, il faudra débourser 15 euros. Plus d'infos sur www.salonauto.be.

 

Vos commentaires