En ce moment
 
 

Plus d'un Belge sur trois roule désormais en SUV: pas une bonne nouvelle pour l'environnement

Plus d'un Belge sur trois roule désormais en SUV: pas une bonne nouvelle pour l'environnement

Les SUV sont plus populaires que jamais. L’an dernier, ils représentaient 38% des achats de voitures en Belgique. "On a un véhicule à la fois ludique et pratique. Pas mal d'amateurs de voitures qui auraient acheté une petite sportive préfèrent désormais se tourner vers le SUV", déclare Serge Istace, secrétaire général de Traxio, la fédération du secteur automobile et des secteurs connexes.

Les ventes sont en augmentation depuis 3 ans alors que le marché est pourtant stable. Tous les autres types de véhicules enregistraient donc une baisse des ventes en 2018.

Pour le VAB, l'organisation flamande de la mobilité, l'utilisation croissante du SUV et des voitures 4X4 entraine une augmentation de consommation de carburant et donc une hausse des émissions de CO2. Ce type de voiture (avec quatre roues motrices) a une consommation de carburant de 15 à 30% plus élevée. Cette hausse de consommation vient s'ajouter à celle liée au fait que les moteurs essence, qui consomment plus et donc émettent plus de CO2, sont désormais plus vendus que les moteurs diesel.

"Un SUV est souvent un véhicule peu aérodynamique et pourvu de pneus relativement larges. Donc, on sait que ces véhicules-là, à vitesse élevée, auront certainement une consommation supérieure à la moyenne. Cependant, si on compare à un monospace, on est à peu près dans les mêmes valeurs. Et si vous conduisez un SUV à vitesse raisonnable, le coefficient CX d'aérodynamisme joue très peu", assure pour sa part Serge Istace de la fédération automobile.

Vos commentaires