En ce moment
 

"Il y a d’autres possibilités pour gérer Bruxelles": le PS ne gouvernera pas avec la N-VA, au détriment du choix des électeurs?

D’après le Grand Baromètre RTL-Ipsos-Le Soir, le PS et le MR s’échangent leur première place à Bruxelles et en Wallonie. Invitée sur le plateau de "C’est pas tous les jours dimanche", Laurette Onkelinx, vice-Présidente du PS, députée fédérale et Présidente du PS bruxelloise, a notamment abordé le futur du gouvernement bruxellois.

"Si la N-VA est au gouvernement bruxellois, le PS n’ira pas ?", a interrogé Christophe Deborsu. "Je n’irai pas, a affirmé Laurette Onkelinx. Il y a d’autres possibilités pour gérer Bruxelles, que de se voir imposer un parti qui veut tuer Bruxelles. On peut gérer Bruxelles sans avoir une majorité du côté néerlandophone. C’est d’ailleurs ce qu’ils font au fédéral contre les francophones."


Au détriment des électeurs ?

Ne serait-ce pas alors nier le choix de l’électeur, la questionne la chroniqueuse Emmanuelle Praet. "Pas du tout. Le choix de l’électeur se fera entendre au Parlement bruxellois, même si actuellement, je peux vous dire qu’au Parlement bruxellois, il y a un groupe N-VA et cinq propositions en 4 ans, donc pratiquement rien du tout, rien sur la mobilité, sur le socio-économique, rien."

Le PS sera-t-il prêt à gouvernement avec le MR ? Pour la vice-Présidente du parti, il ne faut pas mélanger les choses. "Le MR est un parti démocratique, on ne parle pas du MR comme on parle d’un parti d’extrême droite ou de la N-VA. Mais si j’ai le choix, et on n’aura peut-être pas le choix, ce sont les électeurs qui ont le choix, il est vrai que je préfère une majorité progressiste." Dans tous les cas, "ce sont les électeurs qui choisiront".

Vos commentaires