En ce moment
 
 

Les Borlée pourront-ils s'entraîner à Louvain-la-Neuve? La réponse de Jean-Luc Crucke, ministre wallon des Infrastructures Sportives (vidéo)

 
 

Invité de l'émission C'est pas tous les jours dimanche (RTL-TVI), Jacques Borlée est revenu sur sa décision de quitter la ligue francophone pour son homologue flamande. Face à lui, Jean-Luc Crucke, ministre wallon du Budget, des Finances et des Infrastructures Sportives (MR), lui a assuré que sa team pourrait bel et bien s'entraîneur au sein de la nouvelle salle d'athlétisme indoor située à Louvain-La-Neuve.

La nouvelle salle d'athlétisme du complexe sportif du Blocry à Louvain-La-Neuve, subventionnée en totalité (soit 22 millions d'euros) par la communauté Wallonie-Bruxelles, a été inaugurée fin 2019. Un outil qui va permettre à bon nombre d'athlètes de bénéficier de conditions d'entraînement optimales, notamment en période hivernale.

Maintenant que les Borlée ont décidé de quitter la LBFA pour la Flandre, pourront-ils tout de même s'entraîner à Louvain? "Deux choses, et vous connaissez mon langage très direct et je ne vais pas changer aujourd'hui: le centre de Louvain-La-Neuve est une des rares infrastructures en Wallonie qui n'appartient pas au fonds wallon mais bien à la Fédération Wallonie-Bruxelles. Mais je trouverai ça totalement inconsidéré, insultant que l'on refuse à des sportifs quel qu'ils soient, la famille Borlée en ce compris, d'utiliser un outil en or. Je ne peux même pas imaginer qu'on refuse à des sportifs une infrastructure qui existe. Je n'ose pas penser que ça puisse aller jusque là. La stupidité peut aller partout mais de temps en temps, il faut y mettre fin", a expliqué Jean-Luc Crucke, ministre wallon du Budget, des Finances et des Infrastructures Sportives (MR).

Un message qui doit ravir Jacques Borlée: "Avec le monde politique, on a toujours eu un discours cohérent et positif. En plus de ça, le monde politique a mis en place des infrastructures exceptionnelles pour l'athlétisme dans toute la Wallonie", a-t-il réagi.




 

Vos commentaires