En ce moment
 
 

Comme Maëlle, la fille de Fabienne est décédée suite à un choc toxique: "Julia se plaignait de douleurs au ventre" (vidéo)

Le drame survenu il y a quelques jours en région namuroise a frappé tout le pays...une jeune fille de 17 ans, Maëlle, est décédée à la suite d’un choc toxique, selon sa mère. Celui-ci pourrait avoir été favorisé par le tampon hygiénique, le syndrome provoquant des symptômes de grippe gastro-intestinale, ce qui expliquerait le diagnostic tardif des médecins. 

Christophe Deborsu est revenu sur cette affaire dans C'est pas tous les jours dimanche. Fabienne Dechamps, la mère de Julia, décédée l'an dernier dans les mêmes circonstances que Maëlle, a expliqué les faits sur le plateau de l'émission.

"Le samedi matin, elle se plaint de douleurs au ventre, de vomissements, de diarrhées. J'appelle le médecin de garde qui me dit: 'C'est une gastro-entérite. Ne vous en faites pas'. Et puis le samedi soir, elle me dit: 'Maman ça va mieux, je me sens mieux'. Je me dis c'est que c'est passé. Le dimanche matin, elle se réveille et me dit: 'Maman ça ne va vraiment pas'. Là, je l'ai conduite directement à l'hôpital en urgence et ils ont fait directement une prise de sang et ils ont diagnostiqué directement la septicémie. Mais ils ne savaient pas la prendre en charge dans cet hôpital là donc ils l'ont transférée aux soins intensifs à Charleroi", raconte Fabienne.

"Ils ont essayé mais elle est partie le mardi matin", ajoute la mère de Julia. 


Bien que rare, l'affection peut entraîner des complications graves, voire la mort. En Belgique, moins de cinq cas par an de ce syndrome sont rapportés au centre de référence.

Une bonne hygiène et un changement de protection toutes les quatre à six heures, qu'il s'agisse d'un tampon ou d'une coupe menstruelle, font partie des recommandations des spécialistes afin d'éviter un SCT.

Vos commentaires