En ce moment
 
 

Coronavirus: pourquoi les bars ferment-ils et pas les transports en commun?

 
CORONAVIRUS
 

De nombreuses personnes s'interrogent sur la différence de traitement entre d'un côté les bars et de l'autre les transports en commun. Médecin de formation, la bourgmestre de Molenbeek y a répondu.

C’est la nouvelle qui a été sur toutes les lèvres cette semaine. Mercredi, un Conseil Régional de Sécurité s’est tenu à Bruxelles. Il y a été décidé de fermer tous les cafés et les bars de la capitale pour une durée d’un mois. Une mesure qui passe mal auprès de nombreux gérants et tenanciers de cafés. Beaucoup de monde sur les réseaux sociaux aussi se demandent pourquoi fermer les cafés alors que les transports en commun sont extrêmement bondés aux heures de pointe?

Catherine Moureaux, bourgmestre de Molenbeek, était invitée sur le plateau de l'émission 'C'est pas tous les jours dimanche'. Médecin de formation. "La problématique n'est pas du tout la même. Dans les transports en commun, le masque est obligatoire et il est porté. A Bruxelles, si vous allez dans les transports en commun vous allez l'observer. Le trajet en transport en commun est souvent assez court. On y est souvent assez seul et on n'y parle pas beaucoup. Ce ne sont pas des conditions d'énormes contaminations", a expliqué la bourgmestre de Molenbeek en comparaison aux conditions dans les cafés.

Catherine Moureaux rappelle: "il faut conserver le masque et dès qu'on sort des transports en commun, se laver les mains."

 




 

Vos commentaires