En ce moment
 
 

En juillet, le ministre de la Santé assurait que le pass sanitaire ne s'appliquerait pas dans l'Horeca: pourquoi ce revirement de situation?

 
 

Les trois Régions ont désormais la possibilité d'étendre le Covid safe ticket à certains secteurs. La Région bruxelloise a déjà prévu cette extension dès le 1er octobre, notamment pour l'Horeca. Le gouvernement flamand n'exclut pas non plus une certaine extension.

Pourtant, au début de l'été, Frank Vandenbroucke assurait que le but n'était pas d'imposer ce pass sanitaire dans l'horeca. Quelques semaines plus tard, il se rétracte, assurant que cela devient nécessaire. Comment l'expliquer? Le ministre de la Santé s'est expliqué sur le plateau de C'est pas tous les jours dimanche. 

"Il y a eu une évolution claire dans le débat. Au niveau fédéral, on a toujours dit que la ligne était d'utiliser le Covid safe ticket pour les événements publics, pas dans l'Horeca. Mais entre temps, les esprits ont évolué, notamment en ce qui me concerne. On a bien vu que dans nos pays voisins, ça (le pass sanitaire ndlr) marche bien. Donc je crois que, même en tant que politique, on peut apprendre. Je crois que c'est nécessaire de faire cela dans des endroits comme à Bruxelles ou en Wallonie où le virus circule de façon importante", a-t-il justifié.

Pour le ministre de la Santé, l'une des solutions possibles pour arriver à contenir l'épidémie est donc d'exiger la présentation d'un Covid safe ticket à l'entrée de certains lieux.

Le Comité de concertation avait par ailleurs décidé d'assouplissements dans les mesures de lutte contre la propagation du coronavirus, à l'échelle du pays. La situation épidémiologique et vaccinale est cependant très contrastée d'un territoire à l'autre.  


 




 

Vos commentaires