En ce moment
 
 

Le coup de gueule de Bea Diallo: "Ce n'est pas parce que je suis noir que je suis l'échevin des noirs"

Ce dimanche, l'émission "C'est pas tous les jours dimanche" est revenue sur l'exclusion d'Emir Kir, bourgmestre du Saint-Josse-Ten-Noode, du Parti Socialiste. Il est reproché à Emir Kir d'avoir accueilli au sein de la maison communale des maires MHP, parti d'extrême-droite. Le débat s'est arrêté quelques instants sur la question de la double nationalité lorsqu'Assita Kanko, députée européenne (N-VA), a rappelé que son parti n'y était pas favorable.

L'échevin d'Ixelles, Bea Diallo (PS) et ancienne gloire de la boxe belge, a alors réagi: "C'est le droit de madame de Kanko d'être contre la double nationalité. (…) J'ai joué l'hymne national belge dans plus de 20 pays, j'ai chanté la brabançonne main sur le cœur. Mais une chose est claire: quand on me regarde et qu'on me demande d'où je viens et quelles sont mes origines, je ne peux pas les oublier. J'ai de la famille qui y vit." Bea Diallo d'origine guinéenne s'est alors appuyé sur des coupures de presse pour illustrer ses propos et la fierté de pouvoir être binational. Il a ajouté: "Ce n'est pas parce que je suis noir que je suis l'échevin des noirs. Ce n'est pas parce que je suis chauve que je suis l'échevin des chauves. Ce n'est pas parce que je suis boxeur que je suis l'échevin des boxeurs. Ce n'est pas parce que ma femme est blonde, que je suis l'échevin des blondes! "

Mehmet Aydogdu, conseiller communal liégeois (PS) et d'origine turque était également présent sur le plateau. La Turquie tente-t-elle de faire pression sur la Belgique via des élus d’origine turque ? C’est un reproche qu’on entend beaucoup, au lendemain de l’exclusion d’Emir Kir du parti socialiste. Mehmet Aydogdu a réagi non sans ironie : "J'ai l'impression que je dois absolument téléphoner à Ankara pour savoir si mes voisins qui se tracassent pour des nuisances, comme les poubelles,  et attendre ces nouvelles d'Ankara pour peut-être les enlever. Soyons sérieux. (…) Comment peut-on soupçonner l'ensemble des belgo-turcs de communautarisme? C'est une communauté qui s'est installée depuis très longtemps et qui est très bien installée: Un sur trois est indépendant ou assimilé. Ce sont des gens qui s'assument. Plus de 75% sont propriétaires. Ici, en Belgique, pas en Turquie. Ça prouve que cette communauté s'installe et s'est installée définitivement. A propos d'Emir Kir, le bourgmestre de Saint-Josse, Mehmet Aydogdu s'est interrogé: "J'aimerais bien savoir le profil de son électorat? Il doit bien y avoir d'autres nationalités, ethnicités? Comment peut-on dire qu'il n'a que des belgo-turcs en soutien direct d'Emir Kir?"

 

Vos commentaires