En ce moment
 
 

La future pension minimale à 1.500 euros, nette ou brute? Le PS donne plus de précisions (vidéo)

 
 

L'un des débats de l'émission C'est pas tous les jours dimanche réunissait des représentants des partis de la coalition. Ils ont ainsi évoqué la note Vivaldi dans laquelle on retrouve la pension minimale à 1.500 euros. Mais sera-ce du net ou du brut?

En matière sociale, l'accord du gouvernement prévoit une pension minimale à 1.500 euros. "Mais nets ou bruts?", a demandé notre présentateur Christophe Deborsu à ses invités.

"C'est un dossier important et chaud qui est sur la table aujourd'hui. La pension ressort parmi les vraies préoccupations des gens. Il est important de se battre pour une pension digne", a indiqué Samuel Cogolati, député fédéral (Ecolo).

Patrick Prévot, député fédéral (PS), a donné plus de précisions: "Comme je l'ai dit, il n'y aura pas 100 % de la transcription du programme du Parti socialiste dans l'accord du gouvernement, mais au niveau du PTB, il y aura 0 % car il n'y a pas eu d'acceptation de venir autour de la table, même au niveau wallon. Donc quand on met les mains dans le cambouis, qu'on essaie de trouver une solution, on doit accepter de pouvoir faire des compromis et ne pas essayer de passer en force avec 100 % de son programme. Maintenant, il faudra que ce gouvernement comprenne qu'il faut relever les basses pensions, singulièrement des personnes qui ont eu une carrière complète puisque ces 1.500 euros concernent les personnes qui ont eu une carrière complète. Nets ou bruts? C'est en train d'être discuté pour voir si c'est tenable d'avoir cela net ou brut".

"C'est le mécanisme. Si c'est 1.500 euros bruts, il y a peu d'impôts payés là-dessus", a ajouté Tim Vandenput, député fédéral (Open VLD).




 

Vos commentaires