En ce moment
 
 

Peut-on baisser la TVA sur le carburant pour aider les Belges? La réponse de l'expert Bruno Colmant

 
 

Invité sur le plateau de l’émission C’est pas tous les jours dimanche, l’économiste Bruno Colmant a répondu à la question quant à savoir si on peut encore baisser la TVA sur le carburant pour aider d’avantage les ménages.

"Il y a peut-être une autre manière de voir le problème", estime le spécialiste. "On vit un choc gazier, électrique, pétrolier, alimentaire… Et quand on parle d’une inflation de 5 à 6%, en fait c’est faux", explique-t-il avant de préciser que "pour ceux qui sont en première ligne comme les pensionnés et les indépendants, l’inflation ressentie elle est de 15 à 20% parce que la proportion des dépenses incompressibles (logement, énergie et carburant) c’est bien plus que la part reprise dans l’index. L’index compte mal la part de ces produits énergétiques."

"Le deuxième élément très important c’est l’index santé qui sert à indexer les salaires et allocations ne tient pas compte du carburant", ajoute Bruno Colmant. "Il a été décidé il y a bien longtemps et je sais que c’est un débat très difficile car pour les employeurs ça signifierait des frais salariaux qui augmentent aussi mais on ne peut pas demander à des gens de subir une augmentation des frais de carburant tout en leur disant ‘votre salaire ne va pas être indexé pour contrer cette augmentation’."

L'économiste conclut en estimant "Il y a peut-être un débat plus fondamental à avoir sur la révision de l’index pour être sûr qu’il reflète la proportion réelle de la consommation."


 

Vos commentaires