"Min Börda", de la Suédoise Niki Lindroth von Bahr, remporte le Grand Prix Anima

(Belga) Le jury international de l'édition 2018 du festival Anima a remis dimanche son Grand Prix à la réalisatrice suédoise Niki Lindroth von Bahr pour son court métrage "Min Börda". L'artiste de 34 ans avait déjà remporté la même récompense en 2015 pour "Simhall". D'après les premières estimations des organisateurs, la 37e édition de cet événement consacré aux films d'animation a accueilli plus de 45.000 festivaliers, dont 30.000 à Bruxelles.

Le jury international était composé cette année de Pierre-Luc Granjon (France), Janet Perlman (Canada) et Jose Miguel Ribeiro (Portugal). Outre Niki Lindroth von Bahr, il a distingué l'Américain Trevor Jimenez (Prix spécial du jury pour "Weekends") et l'Allemand Florian Maubach (Prix du meilleur court métrage étudiant pour "Räuber & Gendarm"). Le jury jeune a remis son Prix du meilleur court métrage jeune public à "La Boîte", des Français Eliott Belrose, Carole Favier, Loïcia Lagillier, Aloïs Mathé, Juliette Perrey et Joran Rivet. Le jury de la compétition nationale - composé de Chris Ullens (Belgique), Jen Hall (Royaume-Uni) et Anu-Laura Tuttelberg (Estonie) - a lui récompensé "Wildebeest" de Nicolas Keppens et Matthias Phlips (Prix du meilleur court métrage belge offert par la Sabam et Prix des auteurs offert par la SACD). "Simbiosis Carnal" de Rocío Álvarez a reçu le Grand Prix du meilleur court métrage de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Enfin, le public a plébiscité "Téhéran Tabou" de Ali Soozandeh (meilleur long métrage pour adultes) et "The Green Bird" de Pierre Perveyrie et Maximilien Bougeois (meilleur court métrage). En tout, plus de 325 films issus du monde entier ont été projetés pendant les 10 jours du festival Anima. (Belga)

Vos commentaires