En ce moment
 
 

"N'écoutez pas, Mesdames!": Nicole Croisille et Michel Sardou réunis par Guitry

Michel Sardou, avec sa femme Anne-Marie Perier, aux 26èmes Molières du théâtre, à Paris le 2 juin 2014 FRANCOIS GUILLOT

Après avoir fait ses adieux à la chanson, Michel Sardou, 72 ans, est de retour au théâtre dans "N'écoutez pas, Mesdames!", une comédie grinçante de Sacha Guitry dont il partage l'affiche avec Nicole Croisille qui, comme lui, préfère désormais jouer la comédie.

"La chanson m'a procuré un bonheur énorme. Je me sens incapable de me renouveler, j'ai tout dit... Je préfère retourner au théâtre, faire rire, émouvoir, par là où tout a commencé", avait confié à l'AFP Michel Sardou lors de sa tournée d'adieux en 2018.

Fils des comédiens Jackie et Fernand Sardou, le chanteur, élève d'un cours de théâtre tout en chantant dans des cabarets, a démarré par des figurations, notamment dans "Paris brûle-t-il?" de René Clément, en 1965. La même année, il signe un premier contrat avec la maison de disques Barclay.

Depuis les années 80, Michel Sardou a une vingtaine de films et pièces de théâtre à son actif. Il a même dirigé plusieurs années le Théâtre de la Porte-Saint-Martin.

En 2015, le comédien a été à l'affiche de "Représailles", pièce d'Eric Assous au côté de Marie-Anne Chazel, sur la scène de la Michodière, haut-lieu parisien des pièces de boulevard. Il retrouve aujourd'hui cette scène avec "N'écoutez pas, Mesdames!", pièce de Guitry que sa mère a interprétée en 1985, avec Pierre Mondy.

"Depuis longtemps, Michel rêvait de jouer du Guitry et cette pièce en particulier, l'une des comédies les plus brillantes et intelligentes, où est dépeint un homme dépassé par les femmes de son temps qui prennent leur liberté", souligne à l'AFP le metteur en scène Nicolas Briançon.

- "Comme une petite folle!" -

Dans "N'écoutez pas, Mesdames!", pièce savoureuse malgré des dialogues parfois surannés, écrite en 1942 par Sacha Guitry, un riche antiquaire soupçonne son épouse d'entretenir une liaison. Il envisage le divorce. L'apprenant, Valentine, sa première épouse, tente de le reconquérir.

"Ne vous mariez pas! C'est aux hommes que je m'adresse, ceux de mon espèce qui adorent les femmes. Leur amour pour nous peut être simulé. Les femmes peuvent faire semblant, nous pas!", dit dès l'ouverture du rideau le héros campé par Michel Sardou, très à l'aise dans ce personnage d'homme en plein dépit amoureux.

Nicole Croisille campe à merveille son ancienne maîtresse, danseuse du Moulin Rouge à la retraite - la truculente Julie Bille-en-bois -, devenue la plus proche amie et confidente : "Je m'amuse comme une petite folle! A mon âge, je n'aime que les gageures!", confie la comédienne qui fêtera ses 83 ans le 9 octobre.

Clin d'oeil cocasse, "N'écoutez pas, Mesdames!" est jouée pour la première fois à la Michodière, théâtre dirigé autrefois par le couple star Pierre Fresnay et Yvonne Printemps, cette dernière ayant divorcé en 1934 de Sacha Guitry pour vivre au grand jour cette nouvelle liaison qui a profondément atteint le dramaturge.

Vos commentaires