En ce moment
 

5 choses que vous ignoriez peut-être sur Charles Aznavour

Charles Aznavour, dernier des géants de la chanson française, est mort dans la nuit de dimanche à lundi, à l'âge de 94 ans à son domicile dans les Alpilles (sud de la France). Nous revenons sur 5 choses que vous ignorez peut-être sur ce grand artiste.

Son prénom francisé

Charles Aznavour naît à Paris en 1924. Ses parents décident de l'appeler Shahnourh. Problème: la sage-femme d'un hôpital parisien ne sait pas comment orthographier le prénom. Ce dernier est donc aussitôt francisé et devient "Charles". 

Repéré par Edith Piaf lors d'une valse-musette

C'est en 1946 que Charles Aznavour est repéré sur la scène musicale. Tout commence lors d'une valse-musette. Edith Piaf repère le jeune artiste, âgé de 22 ans. Ils dansent, la magie opère. "On s’est reconnus comme des enfants de la rue. C'était le premier contact et on ne s’est jamais plus quittés", confiait-il dans une interview donnée à Europe 1 en 2016.

Edith Piaf demande à Charles Aznavour de l'accompagner dans sa tournée et naît alors une réelle complicité entre les deux artistes. Une relation basée sur "un peu moins que de l'amour et un peu plus que de l'amitié", disait-il. "J’ai vécu non pas avec elle mais chez elle. Ses amants, je les ai tous connus", rigolait-il. 

Sa chanson "Comme ils disent" abordent le thème de l'homosexualité

En 1972, Charles Aznavour écrit sa chanson intitulée "Comme ils disent". "Dans la salle je vois que les mâles n'en croient pas leurs yeux. Je suis un homo comme ils disent", chante-t-il. Ce titre aborde le thème de l'homosexualité. Il est le premier artiste à aborder le sujet, sans tabou, sur la place publique en 1972.

"Paradoxalement, c’est un artiste hétérosexuel qui dénonce, dans une société toujours très conservatrice malgré le mouvement hippie des années 1960, l’homophobie. Le succès est immédiat et devient l’expression d’une lutte", précise un article publié dans le manuel scolaire Eduscol

Dans une interview donnée à BFM TV en 2014, le chanteur s'expliquait : "C'est la première fois que l'on ne se moquait pas. Je trouvais ridicule 'les chochottes', 'les machins'. Je trouve ça absolument ridicule. C'est pas à nous de juger !".

Une vidéo Youtube a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

L'un de ses textes a été censuré

En 1955, son titre "Après l'amour" lui vaut la censure du Comité d’écoute de la Radio Télédiffusion Française. Celui-ci conte le rapport entre un homme et une femme après avoir fait l'amour. "Nous restons étendus, toi et moi presque nus, heureux sans rien dire", fredonne-t-il. A cette époque, laisser passer un tel titre à la radio est impossible. Résultat: la chanson est tout simplement censurée... 

Une vidéo Youtube a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Yves Montand refuse d'interpréter l'un des titres phares de Charles

En 1961, il écrit ses ambitions à travers une chanson intitulée "J'me voyais déjà". "A l'époque, ni sa voix ni son physique ne cadrent avec ce qu'attend le public, et Aznavour attend encore son heure", précise Télé Loisirs dans un article. Il propose donc ce titre à Yves Montand mais ce dernier le refuse. Tant pis, il décide de l'interpréter lui-même. La chanson est finalement un véritable succès. 

Une vidéo Youtube a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Vos commentaires