En ce moment
 

65.500 festivaliers ce week-end à Couleur Café: découvrez si vous êtes sur les plus belles photos

65.500 festivaliers ce week-end à Couleur Café: découvrez si vous êtes sur les plus belles photos

La 29e édition du festival de musiques du monde et urbaines Couleur Café s'est clôturée dimanche dans le parc d'Osseghem, à Bruxelles, sur une fréquentation évaluée à 65.500 festivaliers. 23.000 pour le vendredi soir qui s'est joué à guichets fermés, 22.500 samedi et environ 20.000 dimanche sur base d'un comptage provisoire, selon Dennis Corbesier, le responsable presse de l'événement. En comparaison, près de 60.000 personnes avaient pris part l'année passée à la première édition au pied de l'Atomium.

Les éditions 2015 et 2016 sur le site de Tour & Taxis, plus grand, n'avaient pas égalé ces taux de fréquentation. Le festival avait pu y atteindre les 80.000 festivaliers il y a 5-6 ans.


Des concerts exceptionnels

Samedi, le prodige de la soul venu des États-Unis Leon Bridges a convaincu les foules sur la Green Stage. Akua Naru, qui l'a précédé sur scène, à elle aussi séduit le public rassemblé avec la sensibilité de son hip-hop. Le chanteur de jazz américain Gregory Porter avait au préalable créé l'ambiance. Le groupe belge Blackwave, qui a ouvert la Red Stage, a été une belle découverte pour les festivaliers, qui ont répondu présents. Le Jamaïcain Chronixx y a fait vivre le reggae et la légende du funk George Clinton a clôturé la journée depuis cette même grande scène. La Blue Stage débordait pour voir le show Niveau 4, qui proposait une sélection des meilleurs représentants du hip-hop belge. Jay MNG s'est particulièrement distingué.

La madone des Caraïbes Calypso Rose a marqué de son empreinte la Green Stage, dimanche. La lady belge du rap Coely a ouvert dimanche la Red Stage avec force. Le retour de Ziggy Marley à Couleur Café, attendu depuis 8 ans, a été un grand succès. Ce sont les Marseillais de Chinese Man, Youthstar & ASM qui ont refermé le festival avec leurs samples vintages follement réinventés depuis leurs platines et leur show vidéo sur écrans géants.

Pour rappel, vendredi, la Green stage était bondée pour Ibeyi et elle a dû être fermée pour Selah Sue car la capacité maximale de 8.000 personnes était atteinte. Le rappeur Damso a lui rempli la grande plaine de la "Red Stage", ouverte avec légèreté par la jeune Angèle. Le reggaeman sicilien Alborosie y a clôturé la soirée.

La nouvelle petite scène "Dub Forest", dédiée aux artistes de reggae et de dub, n'a pas désempli. Il est question de la produire à nouveau pour l'édition 2019.

Les organisateurs parlent également de développer plus encore les performances artistiques et les animations qui habillent le festival et lui donnent ses couleurs.

ccb01
ccb02
ccd01
ccc04
ccb03
ccd03
cca01
ccc02
ccb04
ccd05
ccc03
ccb05
ccd02
ccb06
ccc01
ccb07
ccc06
ccd07
ccb08
ccc08
ccb09
ccb00

Vos commentaires