Abou Dhabi reporte l'exposition du "Salvator Mundi" au Louvre

Abou Dhabi reporte l'exposition du
Photo du chef d'oeuvre de Léonard de Vinci, le Savator Mundi, prise le 24 octobre 2017 la maison de vente aux enchères Christie's à LondresTolga Akmen

L'exposition du tableau "Salvator Mundi" de Léonard de Vinci, qui était prévue à partir du 18 septembre au Louvre Abu Dhabi, a été "reportée" indéfiniment, a annoncé lundi le département de la Culture et du Tourisme.

"D'autres précisions seront données bientôt", a ajouté l'autorité d'Abou Dhabi dans un tweet. Aucune explication n'a été fournie sur les raisons du report.

Le "Salvator Mundi", un portrait de Jésus Christ peint probablement vers 1500, avait établi un record des enchères en novembre 2017 avec 450 millions de dollars.

"Perdue et cachée pendant longtemps, la pièce maîtresse de Léonard de Vinci sera notre cadeau au monde", avait déclaré en juin Mohammed Khalifa al-Moubarak, président du département de la Culture et du Tourisme d'Abou Dhabi.

Le Louvre Abu Dhabi a gardé le secret sur l'identité de l'acheteur, confirmant seulement que le département de la Culture et du Tourisme local avait acquis le chef-d'oeuvre.

En décembre dernier, le New York Times avait identifié l'acheteur comme étant le prince saoudien Badr ben Abdallah.

Le Wall Street Journal avait rapporté plus tard que Badr ben Abdallah avait agi au nom du puissant prince héritier d'Arabie saoudite, Mohammed ben Salmane, qui n'a jamais confirmé ou nié cette information.

Vos commentaires