Bigflo & Oli envoient leurs parents chercher leur Victoire

Bigflo & Oli envoient leurs parents chercher leur Victoire
Les parents du duo de rappeurs Bigflo & Oli viennent sur scène pour recevoir la Victoire de l'album de musiques urbaines, aux 34e Victoires de la musique, le 8 février 2019Thomas SAMSON

La Victoire 2019 de l'album de musiques urbaines a été décernée vendredi soir au duo de rappeurs Bigflo & Oli pour "La Vie de rêve", leur troisième album sorti fin 2018, pour laquelle ils ont envoyé leurs parents sur scène.

Les deux frères, pour qui le succès est une affaire de famille, ont invité leurs parents à aller chercher leur récompense.

"Pour un ancien clandestin qui faisait la manche et est aujourd'hui intermittent du spectacle, me retrouver ici c'est comme un rêve", a déclaré leur père Fabian, chanteur de salsa argentin, à qui ils avaient dédié une chanson "Papa". Dans le clip, ils l'emmenaient en Argentine, retrouver ses proches.

Avant de remporter cette récompense, les deux frères ont interprété "Rentrez chez vous", titre fort de leur dernier album où ils imaginent une France en guerre, plongée dans le chaos, avec une population cherchant à migrer.

"A moi aussi on me disait rentrez chez vous, moi je préfère rester chez moi", a lancé leur père, chaudement applaudi. "Et celui-là, je le prends pour chez moi", a-t-il conclu, récompense à la main.

Les deux frères toulousains, Florian "Bigflo" et Olivio "Oli" Ordonez, 26 et 22 ans, au fort coefficient de sympathie auprès des ados, ont vu leurs ventes de disques exploser et leurs concerts afficher complets depuis leurs débuts en 2015 avec "La Cour des grands".

Pour la Victoire de l'album de musiques urbaines, ils ont damé le pion à deux sensations de 2018, Eddy de Pretto et Aya Nakamura.

Il s'agit de leur deuxième Victoire après celle glanée l'an dernier, pour la chanson originale avec leur tube "Dommage", co-produit par Stromae. Une Victoire attribuée par un vote du public, contrairement au reste du palmarès établi par les professionnels.

"Cette fois c’est sans vos votes, donc honnêtement c’est un peu moins important pour nous Mais allez on y croit!", avaient twitté les deux frères avant cette cérémonie, où ils sont également en lice dans la catégorie artiste masculin, face à Etienne Daho et Eddy de Pretto.

Vos commentaires