En ce moment
 

César 2019: échos des coulisses 

Echos des coulisses des César 2019, qui se tenaient vendredi soir à la Salle Pleyel à Paris.

. Dylan Robert et Kenza Fortas, anciens "effrontés"

Meilleurs espoirs masculin et féminin, Dylan Robert et Kenza Fortas, encore tout émus de leur consécration, ont remercié en salle de presse le réalisateur de "Shéhérazade", Jean-Bernard Marlin, qui leur a permis "de révéler le talent qui étaient en (eux)".

"Je suis fier de nous, on est très contents! Ça nous est tombé sur la tête. On ne rêvait pas de faire du cinéma car on n’a jamais pensé que ce serait possible. C’est juste incroyable. Avec cette aventure, on a appris aussi le vocabulaire, l’articulation, la maturité, s’asseoir convenablement à une table, ne pas mettre les coudes sur la table... : avant, on était des effrontés", a dit Dylan Robert.

. Les Oscars après les Cesar pour Kad Merad

Maître de cérémonie des 44e César, Kad Merad épaulé en coulisses par son alter égo Olivier Baroux pour l’écriture des sketches et des interventions, devait s’envoler dès samedi matin vers Los Angeles pour rejoindre Laurent Weil et Didier Allouch qui commenteront, tous les trois, les Oscars pour Canal Plus. Un exercice que le comédien et humoriste prend "comme une recréation" après les César.

. Dîner de gala

À l’issue de la 44e cérémonie des César, 750 convives, lauréats et remettants, ainsi que Robert Redford, invité d’honneur, devaient rejoindre un célèbre restaurant des Champs-Élysées pour le traditionnel dîner de gala. Au menu conçu par le chef étoilé Pierre Gagnaire, tataki de thon, pavé de bar rôti et baba au rhum nappé d’un caramel d’ananas. La troisième mi-temps devait se jouer jusqu’à l’aube dans un night-club de la place de l’Etoile sous la houlette d’Albane Cléret, grande prêtresse des nuits du Festival de Cannes.

Vos commentaires