Ernst & Young chargé de l'audit du Musée des Beaux Arts de Gand

Ernst & Young chargé de l'audit du Musée des Beaux Arts de Gand

(Belga) La société Ernst & Young se chargera de l'audit du Musée des Beaux Arts de Gand (MSK), au coeur d'une polémique sur l'exposition d'oeuvres d'art russes dont l'authenticité a été mise en doute. Il s'agira de vérifier si les modalités d'emprunt des oeuvres ont respecté les procédures et cadres de référence en la matière. L'audit, dont le coût est estimé à 44.800 euros, débutera le 5 mars, a annoncé la Ville de Gand mercredi soir.

Ersnt & Young se penchera plus spécifiquement sur l'enquête qui devait authentifier les toiles attribuées à des artistes russes d'avant-garde et prêtées au musée gantois par le collectionneur Igor Toporovski et sa Fondation Dieleghem. La société d'audit vérifiera également si toutes les procédures régissant les prêts et les emprunts d'oeuvres d'art ont été respectées. La directrice du MSK, Catherine de Zegher, a été temporairement écartée le temps de cet audit. Elle est soupçonnée d'avoir menti au sujet des experts consultés dans la préparation de l'exposition et d'avoir bafoué les règles de déontologie en acceptant un prêt douteux. "Seule une enquête qui se déroule sereinement et en toute indépendance pourra déterminer dans quelle mesure les procédures ont été respectées", affirme l'échevine de la Culture, Annelies Storms. La Ville de Gand attend les résultats de l'audit fin mai. (Belga)

Vos commentaires