En ce moment
 

Fête de la musique: 30.000 spectateurs attendus à Nice au concert France 2

Trente-sept artistes se succèdent jeudi soir pour le concert événement de la fête de la musique "Tous à Nice" retransmis en direct par France 2: quatre heures de musique, des surprises et un show qui s'annonce record avec 30.000 spectateurs attendus.

La soirée a fait le plein de vedettes, de l'indémodable Sting en stop-over à Nice avec son complice jamaïcain Shaggy aux stars françaises Calogero, Marc Lavoine, Zazie, Pascal Obispo, MC Solaar en passant par un duo de Black M et Youssou N'Dour, ou le rappeur triple platiné Maître Gims qui prendra les clés du plateau pour un mini-concert de cinq titres.

Elle fera aussi la part belle à des talents peu habitués du prime time mais fédérant les vues du jeune public sur les plateformes internet, comme les rappeurs Bigflo et Oli. Elle sera diffusée sur TV5 dans 180 pays depuis la place Massena.

"Des images qui vont mettre en valeur cette magnifique vitrine qui est la nôtre", a salué le maire Christian Estrosi, se félicitant par avance de "retombées incalculables". Meurtrie par l'attentat du 14 juillet 2016 qui a brièvement fait chuter le tourisme, la ville enregistre une progression de 10% de sa fréquentation par rapport aux années 2014 et 2015.

"C'est un magnifique éclairage avant la saison estivale", a-t-il ajouté, fier de la jauge de public qui s'annonce record. "Tous à Toulouse" l'an dernier avait attiré 16.000 personnes et 2,9 millions de téléspectateurs. Par mesure de sécurité, l'accès à la place Massena a été limité aux heureux élus ayant retiré un bracelet-invitation gratuit, et protégé par des herses en béton et panneaux occultants.

Selon la production, de nombreux artistes ont réalisé un tour de force pour être là comme le chanteur Eddy de Pretto, programmé à 21h00 à Nice et attendu à l'Olympia à Paris vers minuit. Ou ont formaté leur prestation comme un mini-show spécial Nice.

Le Québécois Garou prendra les manettes du spectacle, comme l'an dernier, avec l'ancienne miss et animatrice Laury Thilleman qui a promis, une fois n'est pas coutume, de pousser la chansonnette.

"C'est un ensemble d'artistes français confirmés, de jeunes talents en devenir et d'artistes internationaux, le spectre le plus large possible. On s'est donné comme objectif depuis trois ans, avec cette programmation, d'aller chercher les téléspectateurs habituels de France 2, les plus de 50 ans, mais aussi un public beaucoup plus jeune qui consomme la musique sur les plateformes", souligne Philippe Vlamitjana de France 2.

Le budget n'a jamais été aussi élevé, a-t-il indiqué sans donner de chiffres. Métamorphosée en femme macho, Chris (Christine and the Queens) signera son retour sur scène, après Nîmes la semaine dernière, avec son nouveau single "Damn, dis-moi".

Vos commentaires