En ce moment
 
 

Fjords, eau glacée et aurores boréales: le surf version polaire

Fjords, eau glacée et aurores boréales: le surf version polaire
Le surfeur indonésien Edi Siwanto, sous la lumière d'une aurore boréale dans l'archipel norvégien des Lofoten, le 27 septembre 2019Olivier MORIN

Un petit coin de paradis très polaire caché au milieu de fjords majestueux et inondé des lumières vertes des aurores boréales: Unstad, situé dans l'archipel des îles Lofoten, est le spot atypique de surf, qui séduit de plus en plus les doux dingues de la glisse en milieu extrême.

Surfeur indonésien, Edi Siswanto, revêtu de sa combinaison intégrale, évolue avec agilité sur les vagues. Equipé d'une rame, il profite de la magie des phénomènes lumineux du pôle arctique pour s'offrir une balade exceptionnelle.

Le ciel est tapissé de voiles dansant à une folle allure. Edi Siswanto évolue en pleine quiétude. Voilà 4 ans que ce trentenaire a quitté la douce chaleur de son pays pour s'installer en Norvège, en quête d'un surf de plus en plus extrême.

Il a posé ses valises dans la baie d'Unstad, qui accueille depuis 2007 une compétition unique, le Lofoten Masters, la seule compétition de surf au monde située à l'extrême nord du globe (68,9° de latitude).

Cette année, sur l'archipel des Iles Lofoten, qui a nourri Edgar Allan Poe ou encore Jules Verne pour certaines de leurs œuvres, ce sont 29 athlètes (8 filles et 21 garçons) qui ont pris part à l'épreuve de shortboard, qui cette année a accueilli pour la première fois une épreuve longboard messieurs.

Le Lofoten Masters est une création de Thor Frantzen, pionnier du surf norvégien, aujourd’hui heureux spectateur d'une compétition désormais gérée par sa fille Marion Frantzen, aux petits soins avec tous les compétiteurs venus pour certains en camping-car depuis la Suède notamment.

Le rendez-vous est sportif mais aussi convivial pour ces surfeurs qui ne craignent pas l'eau glaciale. Certaines années, la température de l'eau atteint à peine les 5 degrés ! En ce mois de septembre et pour cette année si caniculaire, l'été s'est étiré aussi sur la baie d'Unstad: la température de l'océan a tourné autour des 10 degrés. Un vrai bain de chaleur pour les accrocs du surf polaire !

Vos commentaires