En ce moment
 

Francofolies de Spa - Un air de Tomorrowland aux Francofolies avec Lost Frequencies

(Belga) La 25e édition des Francofolies de Spa a connu jeudi en fin de soirée son premier grand moment avec le show proposé par Lost Frequencies en exclusivité francophone cet été aux Francofolies. "Nous sommes fiers de proposer un artiste talentueux qui va envoyer du lourd", avait annoncé Charles Gardier, co-directeur des Francofolies en prélude au set de Felix De Laet.

Un présage car le DJ belge, qui fait danser la planète entière, a transformé la place Royale, qui accueille désormais la scène Pierre Rapsat, en dance floor géant. Une prestation remarquée, quoique un peu courte, qui restera dans les annales du Festival de par la qualité du show et l'ambiance festive qui se dégageait de la scène principale. Le jeune DJ (24 ans) a fait danser jeunes et moins jeunes sur ses hits les plus connus à commencer par "Reality" ou encore les reprises de "Baby, don't hurt me" d'Haddaway ou encore "Guinea Pig", de Girls in Hawaii, groupe que le Bruxellois adore et qui se produisait juste avant lui à Spa. Le show, qui a enivré les Francofous, était agrémenté de jeux de lumière, d'effets pyrotechniques et de lâchers de serpentins et confettis. En terres carnavalesques quoi de plus normal. Lost Frequencies a fait s'asseoir Spa dans une ambiance de plus en plus torride avec la rafale "Are you with me", "Beautiful Love" et "Crazy" - comme "vous l'avez été ce soir, public spadois, un grand merci". Le DJ proposait pour la toute première fois ce live show en Wallonie accompagné de Thibaut et Laurent ses musiciens et de Ken au chant. Un set manifestement apprécié par le public, généralement conquis par cette première journée dominée essentiellement par le rap et le hip hop. Vendredi, il pourra applaudir Cats on Trees, Arcadian, Ozark Henry, Sonnfjord, Suarez, Alex Germys mais surtout Francis Cabrel qui se produira sur le coup de 20h sur la scène Pierre Rapsat. (Belga)

Vos commentaires