En ce moment
 

Françoise Nyssen annonce la création d’un Centre national de la musique.

Françoise Nyssen annonce la création d’un Centre national de la musique.
La ministre de la Culture Françoise Nyssen au Printemps de Bourges avec le directeur du festival, Gérard Pont, le 25 avril 2018GUILLAUME SOUVANT

La ministre de la Culture Françoise Nyssen a annoncé mercredi, lors de son passage au Printemps de Bourges, la création d’un Centre national de la musique pour soutenir la création française qui pourrait voir le jour début 2019.

Ce projet doit "répondre aux grands défis à venir: préserver la diversité de la création, soutenir notre production dans un contexte de concurrence accrue et se donner les moyens de conquérir les marchés internationaux", précise un communiqué du ministère.

Le Centre national de la musique sera "chargé de quatre grandes missions de service public: l’observation de la filière musicale, l’information et la formation des professionnels, le soutien économique aux acteurs et le développement international", poursuit le communiqué.

Le mode de financement, l’organisation et la gouvernance du CNM feront l'objet d'une mission, qui sera confiée à Emilie Cariou, députée LREM de la Meuse, vice-présidente de la commission des finances, et Pascal Bois, député LREM de l’Oise et membre de la commission des affaires culturelles et de l’éducation.

"Elle rendra ses conclusions d’ici le début du mois de septembre", est-il indiqué.

La "maison commune de la musique" a longtemps fait figure de serpent de mer depuis sa première évocation sous la présidence de Nicolas Sarkozy, avant son abandon en 2012 après l'élection de François Hollande.

Cette fois, la création d'un CNM résulte de la recommandation de Roch-Olivier Maistre, conseiller–maître à la cour des comptes, qui a remis un rapport sur le sujet en novembre à la ministre.

Celle-ci a ensuite "pris le temps de la concertation avec les professionnels de la musique en France. Ces discussions ont confirmé l’adhésion de la majorité d’entre eux", (musique enregistrée et spectacle vivant).

Dans son discours devant les professionnels de la musique à Bourges, François Nyssen a évoqué par ailleurs le projet Pass culture de 500 euros pour les jeunes de 18 ans.

"Je souhaite que ce pass puisse intégrer des offres d’enseignement artistique, notamment des cours de musique. Nous sommes en train d’y travailler avec les partenaires concernés", a-t-elle déclaré.

Enfin, la ministre a dit vouloir se pencher sur les conditions tarifaires des festivals.

"La question de la concentration du secteur nous mobilise. Elle met directement en risque la diversité culturelle, et elle entraîne un dérapage des prix qui nourrit les inégalités d’accès à la culture entre les Français", a-t-elle expliqué.

"Je vais donc demander le lancement d’une +mission d’expert+ au niveau interministériel, qui doit constituer le premier diagnostic documenté sur ces phénomènes, et nous permettre d’identifier la bonne réponse à apporter par l’Etat", a-t-elle conclu.

Vos commentaires