L'Oscar de Frances McDormand brièvement subtilisé, les chiffres d'audience chutent

L'Oscar de Frances McDormand brièvement subtilisé, les chiffres d'audience chutent
L'actrice américaine Frances McDormand a remporté l'Oscar de la meilleure actrice dans "3 Billboards, Les panneaux de la vengeance", lors de la 90e cérémonie des OscarsMark RALSTON

L'actrice Frances McDormand s'est fait brièvement voler sa récompense lors d'une fête après la cérémonie des Oscars dimanche par un homme qui l'a, a priori, attrapée sur sa table avant d'être arrêté, ont indiqué la police et des témoins lundi.

McDormand, 60 ans, a été sacrée meilleure actrice pour son rôle d'une mère qui demande justice pour sa fille violée et assassinée dans "3 Billboards, Les Panneaux de la vengeance", de Martin McDonagh.

Lors du bal des Gouverneurs organisé par l'Académie des arts et sciences du cinéma, et qui suit traditionnellement la cérémonie des Oscars, "un homme a attrapé l'Oscar de Frances McDormand et s'est enfui avec", selon la journaliste du New York Times Cara Buckley, présente lors de l'incident.

Elle a ajouté qu'un photographe travaillant pour le célèbre chef Wolfgang Puck a arrêté l'homme et attrapé la récompense avant que le voleur ne s'évanouisse dans la foule.

La comédienne "avait posé sa statuette et discutait" quand l'Oscar a disparu, d'après Cara Buckley, ajoutant qu'elle avait demandé à ce qu'on "laisse partir" le ravisseur.

"Nous pouvons confirmer qu'un incident est survenu au bal des Gouverneurs. Un certain Terry Bryant a été arrêté pour vol," a indiqué une porte-parole de la police de Los Angeles (LAPD) à l'AFP. Le suspect de 47 ans avait une invitation pour la fête.

Variety affirme que sa caution est de 20.000 dollars. Le magazine de cinéma a posté une vidéo sur Facebook qui montre, selon lui, le suspect brandissant la statuette dorée et affirmant qu'il l'a gagnée "pour la musique" et plaisantant: "J'ai gagné ça ce soir. C'est à moi".

La vidéo, initialement publiée sur la page d'un certain Terry Bryant Djmatari, montre l'homme en train d'embrasser le trophée et de permettre à des curieux de le toucher.

C'était la deuxième fois que McDormand recevait un Oscar après celui pour "Fargo" il y a 21 ans, et son discours, un vibrant plaidoyer féministe, a été le temps fort de la soirée.

Contrairement à l'an dernier, quand le mauvais vainqueur de l'Oscar du meilleur film avait d'abord été annoncé, le reste de la soirée a été relativement calme.

Les premiers chiffres de la soirée diffusée par ABC font état d'un plancher historique d'audience aux Etats-Unis, selon les médias américains.

La retransmission de presque quatre heures, animée par Jimmy Kimmel, a atteint un score moyen de 18,9 d'après le cabinet Nielsen - un chiffre qui représente le pourcentage des quelque 118,4 millions de foyers estimés qui l'ont regardée à un moment ou un autre.

C'est une chute de 16% par rapport à l'an dernier: la cérémonie avait obtenu un score de 22,4 et une audience finale estimée à 32,9 millions de téléspectateurs.

Les gagnants des Oscars du meilleur réalisateur (Guillermo del Toro) et des quatre acteurs étaient largement attendus, ayant gagné tous les prix d'interprétation de la saison, des Golden Globes aux SAG Awards en passant par les Spirit Awards.

Le seul suspense reposait sur le prix du meilleur film: les paris oscillaient entre "3 Billboards" et "La Forme de l'eau", qui l'a finalement emporté.

Vos commentaires