En ce moment
 
 

Le 117e carnaval de Nivelles attend 50.000 personnes de samedi à mardi

Le 117e carnaval de Nivelles attend 50.000 personnes de samedi à mardi

(Belga) Le 117e carnaval de Nivelles débute ce samedi. L'événement, qui attire en général environ 50.000 personnes dans la cité des Aclots, se tiendra jusqu'au mardi 12 mars. Le carnaval de Nivelles est un des plus importants de Wallonie et offre une particularité unique: il est composé d'une vraie cavalcade - où on retrouvera cette année plus de vingt groupes - et d'un cortège de gilles à l'occasion duquel défilent plus de 600 gilles et paysannes, répartis en neuf sociétés.

Si le cortège principal est programmé dimanche, les festivités carnavalesques nivelloises sont plus étendues. Des soumonces donnant l'occasion aux sociétés de gilles et aux paysannes de déjà sortir en ville avec leurs musiciens ont eu lieu un mois puis quinze jours avant le week-end carnavalesque. Ce samedi, un carnaval des enfants est organisé au départ de la gare. Dimanche, le ramassage des gilles en musique à leur domicile après le bossage mettra Nivelles dans l'ambiance dès l'aube. La cavalcade où l'on retrouvera des groupes extérieurs (Boncelles, Stavelot, Maubeuge, Malmedy, La Roche-en-Ardenne) partira de la gare de Nivelles dimanche vers 14h00, avec des invités d'honneur: les T'Chaplous de Chapelle-lez-Herlaimont. Le cortège de gilles, lui, suivra à partir de 15h15. Lundi, un carnaval pour les écoles est prévu de 14h00 à 15h30, et le très typique "carnaval aclot" défilera en nocturne, à partir de 19h15, selon trois parcours définis en centre-ville et qui se rejoindront pour le rondeau final des gilles vers 21h00 sur la Grand-Place. La tradition veut que les Nivellois qui assistent à ce carnaval de nuit sortent déguisés dans les rues. Les gilles brûleront ensuite leur bosse devant les différents locaux de société. Mardi, les plus vaillants après trois jours de fête participeront au "Raclot" des diverses sociétés nivelloises, avant un feu d'artifice qui sera tiré vers 20h00. (Belga)

Vos commentaires