Le 4e Paradise City Festival s'ouvrira vendredi au château de Ribaucourt à Perk

(Belga) La quatrième édition du festival de musique underground Paradise City se tiendra de vendredi à dimanche au château de Ribaucourt à Perk. Quelque 12.500 festivaliers ont assisté à l'édition 2017.

Une soixantaine d'artistes sont programmés. Tête d'affiche du festival, le DJ français Laurent Garnier clôturera cette édition 2018 dimanche soir. DJ Koze (Allemagne), qui se produira en amont de sa prestation, est également un des grands noms de cette édition tout comme le chanteur syrien Omar Souleyman qui est programmé samedi. Le nigérien Tony Allen, un précurseur de l'Afrobeat, donnera un concert unique avec le claviériste soul de Détroit (USA) Amp Fiddler. Les organisateurs ont souhaité accorder plus de place aux artistes féminines dans la programmation, qui comptera entre autres Jayda G, une DJ canadienne vivant à Berlin et Perel (Anvers). Paradise City Festival a reçu l'an passé le "Highly Commended Award", un prix décerné par l'ONG indépendante "A Greener Festival" pour les efforts écologiques réalisés. Les bonnes pratiques des années précédentes seront réitérées et de nouvelles initiatives durables verront le jour. Ainsi, la SmartFlower égayera une nouvelle fois le festival avec ses panneaux photovoltaïques en forme de fleur qui tournent avec le soleil, le mobilier sera fabriqué en matériaux recyclés et l'eau potable distribuée sera de l'eau du robinet filtrée. Les eaux usagées des douches seront de plus épurées sur place cette année avant d'être évacuées. Les plastiques à usage unique seront bannis. Autre nouveauté, les mégôts de cigarettes seront récoltés et recyclés. Une nouvelle partie du domaine du château, qui se trouve à l'arrière de celui-ci, sera intégrée au site du festival pour accueillir des associations qui s'inscrivent dans les valeurs durables. (Belga)

Vos commentaires