En ce moment
 
 

Le patron de Disney juge l'activité vidéo d'Apple "encore petite"

Le patron de Disney juge l'activité vidéo d'Apple
Bob Iger, le patron de Disney, à gauche, avec Tim Cook, patron d'Apple, le 6 juillet 2016, dans l'Idaho aux Etats-Unis Drew Angerer

Dix jours après avoir démissionné du conseil d'administration d'Apple, le patron de Disney, Bob Iger, a estimé que l'activité de création de séries et de films d'Apple est "encore relativement petite" par rapport à la taille du géant des technologies.

Les deux groupes s'apprêtent à lancer des plateformes de streaming vidéo concurrentes: Apple TV+ sera mise en service dans le monde le 1er novembre, tandis que Disney + sortira le 12 novembre aux Etats-Unis, au Canada et aux Pays-Bas, avant d'être disponible à l'international.

"Nous adorerions être associés à Apple. Ils distribuent nos contenus et nos applis, mais au fur et à mesure qu'Apple s'investissait de plus en plus dans la création de séries télé et de films, il devenait de plus en plus évident que nos chemins allaient se percuter au lieu de converger", a expliqué Bob Iger sur la chaîne CNBC mardi, pour justifier son départ, après 8 ans à participer au conseil d'administration d'Apple.

"Leur activité est encore relativement petite pour Apple mais elle est significative par rapport à Disney et donc ce n'était pas bien de rester", a-t-il ajouté.

Le groupe parie gros sur le succès de Disney+, son service de streaming qui regroupera toute l'offre familiale du Royaume enchanté et doit concurrencer directement Netflix, le géant du secteur, à un prix inférieur: 6,99 dollars par mois.

"Rien n'est plus important pour nous", que la nouvelle plateforme, a récemment déclaré Bob Iger lors d'une conférence aux investisseurs.

"Disney+ va devenir le service de streaming exclusif de notre vaste vidéothèque de films et de séries TV, de tout le contenu National Geographic, de tous les films Disney, Pixar, Marvel et Star Wars à venir et une foule de programmes originaux de qualité (...)", a-t-il détaillé.

L'offre pour un public plus adulte sera elle sur la plateforme de diffusion vidéo Hulu, dont Disney a pris le contrôle opérationnel et dont il détient 60% des parts.

Apple TV+ ne pourra guère rivaliser en termes de catalogue, dans un premier temps, mais la marque à la pomme a promis d'ajouter tous les mois des contenus originaux.

Surtout, la plateforme coûtera seulement 4,99 dollars par mois, un prix inférieur quasiment de moitié à celui de Netflix. Et les clients qui achèteront un iPhone, un iPad, un iPod touch ou un Mac (ordinateur) seront abonnés gratuitement pendant un an à ce service.

Vos commentaires