Le Rideau de Bruxelles fête ses 75 ans et ravale sa maison de théâtre

(Belga) Le théâtre Rideau de Bruxelles a fêté samedi son 75e anniversaire et le début de sa rénovation. Le chantier est prévu sur une durée de 11 mois.

La salle de spectacle sera remise aux normes et un patio en verre sera créé sur la cour existante. Le coût du chantier est de 1,1 million d'euros. Il sera financé à hauteur de 479.000 euros par la Fédération Wallonie-Bruxelles, par un emprunt propre de 500.000 euros et via des dons et levées de fonds. Sa programmation ne sera pas perturbée par les travaux. L'événement a eu lieu en présence de membres du Collège ixellois, dont l'échevin de la Culture Yves de Jonghe d'Ardoye d'Erp, et de la ministre de la Culture Alda Greoli. Munie d'une pioche, la ministre a cassé la première brique de séparation entre la salle de spectacle et l'actuelle cour. La ministre a motivé son soutien au projet: "c'est 75 ans de transhumance, de voyages à aller porter cette humeur dans des lieux différents pour enfin pouvoir dire: 'Nous sommes chez nous'. C'est vrai que ça n'a pas toujours été simple pour que vous puissiez être chez vous, mais la moindre des choses en tant que responsable politique était de vous le permettre". Depuis sa création en 1943 et jusqu'en 2011, le Rideau de Bruxelles était situé au Bozar. Entre 2011 et 2014, il a connu une époque nomade durant laquelle il a été hébergé par différents théâtres avec lesquels il a pu développer des collaborations. Le théâtre a posé ses valises rue Goffart le 1er janvier 2014. Il avait jusqu'alors une convention de concession avec la commune d'Ixelles. Il vient d'obtenir un bail emphytéotique pour 27 ans. Son contrat-programme a été augmenté de 110.000 euros pour atteindre 1,635 million. "C'est un théâtre de création, en contact avec les auteurs d'aujourd'hui et plus particulièrement les auteurs belges", explique Catherine Briard, secrétaire générale. (Belga)

Vos commentaires