En ce moment
 

Le V&A de Londres ouvre son nouveau centre dédié à la photographie

Le V&A de Londres ouvre son nouveau centre dédié à la photographie
Deux siècles d'histoire de la photographie, des pionniers aux appareils numériques intégrés aux smartphones : le musée londonien Victoria & Albert ouvrira vendredi 12 octobre 2018 son nouveau centre Adrian DENNIS
histoire

Deux siècles d'histoire de la photographie, des pionniers aux appareils numériques intégrés aux smartphones : le musée londonien Victoria & Albert ouvrira vendredi son nouveau centre dédié à la photographie.

Cette exposition permanente "raconte l'histoire de la photographie comme un moyen de rendre compte du monde, de l'invention de ce média à nos jours", a expliqué mercredi le directeur du V&A Tristram Hunt lors d'une présentation à la presse.

"A une époque où toute personne possédant un iPhone devient photographe, le centre de photographie du V&A explore et explique ce média de manière percutante", a-t-il ajouté.

Le catalyseur de ce centre a été le transfert en 2017, dans les murs du V&A, de la collection de la Royal Photographic Society, consistant en plus de 270.000 photographies, 6.000 équipements photographiques et 26.000 ouvrages.

Les archives du musée, riches de plus de 800.000 clichés, figurent désormais parmi les plus importantes collections au monde de photographies anciennes et contemporaines.

L'entrée des visiteurs se fait par une installation de plus de 150 appareils, de tous âges.

Ils peuvent manipuler une camera obscura des années 1820, un Kodak No.2 Brownie des années 1920, en passant par un Leica II télémétrique des années 1930 et un Polaroid 1000 des années 1970.

Des photos en 3D de l'Exposition universelle de 1851 à Londres et parmi les premières photos jamais prises au Japon peuvent être visionnées au moyen de visionneuses stéréoscopiques.

Le centre expose également de nouvelles oeuvres du photographe allemand Thomas Ruff, réinterprétations numériques des photographies prises par le Britannique Linnaeus Tripe en Inde et en Birmanie dans les années 1850.

Il offre également un espace au photojournalisme et expose des photographies récemment offertes par l'icône des Beatles Paul McCartney, prises par sa femme Linda, dont des clichés de stars des années 1960 comme Jimi Hendrix, The Yardbirds et le mannequin Twiggy.

Sont également mises en valeur une sélection d'appareils utilisés par le pionnier britannique de la photographie William Henry Fox Talbot et plusieurs de ses oeuvres.

Le centre de la photographie du V&A devrait s'agrandir en 2022, avec une nouvelle section comprenant une bibliothèque, un studio pour photographes en résidence et des espaces pédagogiques.

Vos commentaires