En ce moment
 
 

Les cinémas belges boycottent "Alice aux Pays des Merveilles"

 
 

Les principaux exploitants de salles de cinéma belges ont décidé de boycotter "Alice au Pays des Merveilles", tant que Walt Disney Studios Motion Pictures ne s’engage pas à postposer la sortie du dvd prévue pour juin.

D’après la Fédération des cinémas belges (FCB), les exploitants de salles de cinéma en Belgique ont appris avec stupéfaction et inquiétude la décision de Walt Disney Studios Motion Pictures de mettre en vente le DVD du film "Alice au Pays des Merveilles" dès le 1er Juin 2010, soit moins de trois mois après la sortie du film dans leurs salles. Pour protester contre cette décision, les principaux exploitants belges membre de la fédération menacent de boycotter le film de leurs salles. Une décision contreproductive, selon la FCB "Cette décision contreproductive pour l'ensemble de la chaîne de valorisation des revenus nécessaires à la rentabilisation de l'industrie cinématographique intervient de manière provocatrice peu de temps après que de nombreuses salles de cinéma se sont équipées à grands frais pour la projection numérique en 3D", dit la FCB. La Belgique rejoint les Pays-Bas, l’Italie et la Grande-Bretagne En réaction à cette décision de Disney, les principaux exploitants belges membres ont chacun informé la FCB (UGC, Euroscoop, Acinapolis, Imagix, Cinepointcom, Utopolis, Les Grignoux) d’avoir pris la décision de suivre l'exemple de leurs confrères néerlandais, italiens et britanniques en refusant de programmer le film "Alice au Pays des Merveilles" dans leur salles si Walt Disney ne s'engage pas à suivre les règles et usages du marché. Kinepolis ne programme pas le film non plus La Fédération vient par ailleurs d'être informée que Kinepolis ne programmerait pas non plus le film sous ces conditions. "La FCB tient à souligner son incompréhension totale devant l'incohérence de Disney qui respecte les délais usuels et reconnus utiles dans d'autres pays Européens comme la France, l'Allemagne, la Suisse, le Danemark et d'autres encore", conclut la FCB dans un communiqué.


 

Vos commentaires