Les conséquences de la consommation sur l'environnement à l'affiche du festival Millenium

(Belga) Les conséquences de la consommation sur l'environnement seront le fil rouge de la 11e édition du festival international du film documentaire Millenium, qui ouvre vendredi et se tiendra jusqu'au 30 mars à Bruxelles. Une septantaine de documentaires issus du monde entier, dont les trois quarts sont des avant-première belges, seront présentés lors de l'événement.

"De l'obsolescence programmée des choses à la manière dont internet nous influence, notre société moderne nous incite sans cesse à consommer plus. L'impératif n'est plus de produire pour répondre à des besoins mais de vendre à des consommateurs transformés en jouets", soulignent les programmateurs du festival. Le festival, créé en 2009 pour mettre en avant des productions en lien avec les "objectifs du millénaire pour le développement" de l'ONU, s'articule cette année autour de trois "focus" évoquant les causes ou conséquences du consumérisme effréné: les Etats-Unis, l'impact sur le climat et la digitalisation. Au total, quinze films concourrent en compétition internationale pour décrocher l'Objectif d'Or, et ainsi succéder à "The Other Side of Everything" de Mila Turajilic. Vendredi, à Bozar, le Millenium s'ouvre avec "Too Beautiful - Our Right to Fight" de Maceo Frost, qui retrace l'histoire d'une boxeuse cubaine qui rêve d'or olympique dans un pays où la discipline est interdite aux femmes. En clôture, huit jours plus tard au même endroit, "On Her Shoulders" d'Alexandria Bombach évoquera quant à lui le parcours de Nadia Murad, récente prix Nobel de la Paix pour son combat en faveur des femmes yézidies oppressées par l'Etat islamique. Entre les deux, une septantaine de films seront à voir à Bozar, au Cinéma Galeries, à l'Aventure, au Palace et au Vendôme. Toutes les informations sont disponibles sur www.festivalmillenium.org. (Belga)

Vos commentaires