En ce moment
 
 

Mitterrand demande aux Beaux-Arts de Paris de raccrocher une oeuvre controversée

 
 
Le ministre français de la Culture Frédéric Mitterrand a demandé que l'oeuvre de la chinoise Ko Siu Lan détournant un slogan de Nicolas Sarkozy soit raccrochée à la façade de l'Ecole des Beaux-Arts de Paris dont elle a été décrochée par crainte d'"atteinte à la neutralité du service public". La direction de la prestigieuse école d'art avait fait décrocher mercredi une oeuvre de cette artiste de 32 ans détournant le slogan du candidat Sarkozy lors de la campagne présidentielle de 2007 "travailler plus pour gagner plus". Elle avait estimé que cela pouvait porter "atteinte à la neutralité du service public". "Après avoir pris connaissance de l'incident (...), le ministre de la Culture Frédéric Mitterrand a demandé que l'oeuvre artistique soit réinstallée sur la façade de l'Ecole des Beaux-Arts, et ce dans les délais les plus brefs", a indiqué samedi le ministère dans un communiqué. L'oeuvre, installée dans le cadre d'une exposition qui présente à partir de samedi des oeuvres d'étudiants de trois écoles d'art, se compose de deux grandes bannières noires sur lesquelles sont inscrits en blanc les mots "gagner", "moins", "plus" et "travailler". Selon l'endroit où se trouvait le passant, il pouvait lire "gagner plus" ou "travailler moins". L'artiste, qui a étudié plusieurs années en France avant de retourner en Chine, avait estimé que le décrochage de ses installations constituait "une censure très brutale". L'Ecole des Beaux-Arts de Paris avait déclaré que l'artiste avait accroché son oeuvre à l'extérieur "sans que la direction de l'établissement en soit informée". (SCM)



 

Vos commentaires