Neuf millions supplémentaires pour les arts de la scène via le tax shelter en un an

Neuf millions supplémentaires pour les arts de la scène via le tax shelter en un an

(Belga) En un an d'existence, le dispositif fiscal du tax shelter étendu aux arts de la scène a permis de lever 8.961.195 euros en Communauté française, se félicite samedi Alda Greoli (cdH), la ministre de la Culture en Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB). Le dispositif a surtout été utilisé par des opérateurs déjà subsidiés par la FWB (86% du nombre d'opérateurs, pour 73% du montant total). Les efforts de communication vers les autres opérateurs pourraient donc être amplifiés, analyse-t-elle.

La loi sur le tax shelter permet à une société de production scénique (ASBL, SPRL, etc.) de lever des fonds auprès de sociétés privées qui souhaitent investir en leur faisant bénéficier de déductions fiscales. Le mécanisme a été étendu aux arts de la scène en février 2017. Les conditions de reconnaissance sont notamment que l'œuvre doit être une production scénique originale (théâtre, cirque, théâtre de rue, opéra, musique classique ou contemporaine, danse, cabaret en ce compris la comédie musicale et le ballet ou spectacle total), détaille la ministre. Au total, 141 demandes d'agrément ont été introduites: 128 ont été agréées (dont 111 subsidiées par la FWB par ailleurs), deux ont été annulées par les opérateurs et 11 n'ont pas été agréées. Les secteurs du théâtre et des musiques classiques sont ceux qui ont le plus utilisé le dispositif, représentant respectivement 56% et 23% des demandes (pour 50% et 16% des fonds levés). Suivent le spectacle total (7,81% des agréments), le cabaret (6,25%), la danse (4,69%) et le cirque (2,34%). "Avec près de neuf millions d'euros, le secteur aura ainsi pu mobiliser un supplément de financement approchant les 10% des budgets publics en la matière. C'est une véritable plus-value qui va amplifier encore les moyens dévolus à la création", se réjouit Alda Greoli. La ministre évaluera le dispositif avec ses collègues des autres communautés et du fédéral lors de la prochaine conférence interministérielle Culture à la mi-avril, annonce-t-elle. Les efforts de communication autour du tax shelter doivent être amplifiés, à l'instar de ce qui se fait pour l'audiovisuel, analyse-t-elle déjà. (Belga)

Vos commentaires