En ce moment
 
 

Première réussie pour la nouvelle pièce du Télévie: "J'ai trouvé que Luc Gilson était vraiment exceptionnel"

Télévie

C'est déjà la 15ème édition de la pièce du Télévie. Cette année, les animateurs de RTL-TVI reprennent « Représailles » ; mis en scène par Olivier Leborgne. La première s'est déroulée hier à Mons, réservée aux bénévoles du Télévie. Des spectateurs conquis.

Le pitch de cette pièce d'Eric Assous est le suivant : Francis (Luc Gilson) et Rosalie (Sandrine Corman) devraient être les parents les plus heureux du monde en ce jour du mariage de leur fille (Anne Ruwet). Pourtant, l’ambiance n’est pas à la fête. Rosalie reproche à son mari d’avoir dansé toute la soirée avec une femme que personne ne connaît. Pris la main dans le sac, Francis est bien obligé de reconnaître que cette femme n’est autre que sa maîtresse (Sophie Pendeville). Et Rosalie n’entend pas se laisser faire ! Jacques van den Biggelaar, lui, fera basculer l’histoire.Place aux représailles…


"Les bénévoles se mobilisent toute l'année"

"Génial, comme chaque année. On vient chaque année et chaque année ils se surpassent", résumait une dame à la sortie après 1h30 de spectacle. "C'est une très belle récompense et ça nous prouve aussi qu'on n'est pas les seuls à se mobiliser et qu'on fait partie d'une grande famille", estimait un jeune homme. "J'ai bien aimé la maîtresse…", témoignait un autre spectateur. La dame qui l'accompagnait trouvait elle que "Luc Gilson était vraiment exceptionnel".

Luc Gilson justement est un habitué des pièces du Télévie et il trouve ça logique d'offrir ce moment aux bénévoles. "C'est normal qu'on leur rende la pareille parce que ce sont des gens qui se mobilisent pendant toute l'année. On s'est consacrés à cette pièce pendant quelques mois, on a préparé, on a répété, mais eux c'est pendant toute l'année qu'ils travaillent pour le Télévie."


"Un stress de fou"

Pour Anne Ruwet, cette grande première sur les planches fut plutôt stressante. "J'ai des palpitations, je ne m'attendais pas à ça. C'est un stress, une adrénaline de fou." Idem pour Sophie Pendeville. "Ce n'est que la 2ème année et j'avoue je suis trempée, j'ai un peu chaud, ça a été hyper intense. On était tous à fond dedans."

Au fur et à mesure des représentations, certains animateurs seront remplacés par des acteurs, donc Natacha Amal, qui reprendra le rôle de l'épouse trompée dès le mois prochain. Et elle a noté des changements : "Ils ont inventé encore de nouvelles choses. Il y a des gags que je n'avais pas encore vu où j'étais morte de rire dans le fond de la salle."

La pièce se poursuivra jusque début avril et passera par Mons, Ottignies, Couin, La Louvière, Auderghem, Rochefort, Gilly, Ath, Liège, Tubize, Neufchâteau, Namur et enfin Spa. Pour connaître les dates et réserver, découvrez le nouveau site internet du Télévie

Vos commentaires