Quand Aretha Franklin émouvait aux larmes Barack Obama (vidéo)

Quand Aretha Franklin émouvait aux larmes Barack Obama (vidéo)

Reine incontestée de la soul, Aretha Franklin était l'une des plus grandes voix américaines et une figure emblématique de la communauté noire, qui a marqué des générations entières d'artistes. Elle s'est éteinte à l'âge de 76 ans.

L'ancien président américain Barack Obama a rendu hommage jeudi à la "divine" Aretha Franklin décédée jeudi à 76 ans, en estimant quelle avait contribué à "façonner l'Amérique". "Dans sa voix, nous pouvions lire notre Histoire, dans son entièreté et dans toutes ses nuances: notre puissance et nos peines, notre côté sombre et notre lumière, notre quête de la rédemption et le respect gagné difficilement", a commenté l'ex-président démocrate, à l'investiture duquel la légende de la soul avait chanté.

Aretha Franklin restera comme l'interprète inoubliable de "Respect", devenu l'un des hymnes des mouvements pour l'égalité des Noirs et des femmes dans les années 1960. Le tube composé par Otis Redding lui offrira en 1967 ses deux premiers Grammy Awards (sur 18) de sa carrière.

En janvier 2009, elle interprète "My country'tis of thee" lors de l'investiture de Barack Obama. Elle s'était déjà illustrée lors de l'investiture du précédent président démocrate Bill Clinton, en 1993.

Une vidéo Youtube a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

En décembre 2015, lors de la 38ème cérémonie des Kennedy Center Awards à Washington, la chanteuse reprend un titre de Carole King, intitulé A Natural Woman. Cette reprise avait d'ailleurs ému aux larmes le premier président noir des Etats-Unis. 

Fan inconditionnel d'Aretha Franklin, Barack Obama n'avait jamais caché son admiration pour la chanteuse noire américaine qui laisse derrière un répertoire truffé de tubes.

"Dans l'un des moments les plus sombres de nos vies, nous ne sommes pas en mesure de trouver les mots appropriés pour exprimer la peine qui déchire nos coeurs", ont écrit les proches de la légende de la chanson américaine dans un texte transmis par son agente de longue date, Gwendolyn Quinn.

Une vidéo Youtube a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Vos commentaires