Rock Werchter - "Le meilleur spectacle jusqu'à présent venu des Diables Rouges", selon les festivaliers

(Belga) Ce n'est pas Gorillaz, ni Queens of the Stone Age ou encore The Kooks qui a livré le meilleur spectacle au festival Rock Werchter jusqu'à présent. Mais bien les Diables Rouges lors de leur quart de finale à la coupe du monde de football en Russie. C'était en tous les cas l'avis de nombreux supporters à l'issue de la victoire face au Brésil. La rencontre avait en effet été été retransmise sur écran géant, permettant une fête incroyable sur le site du festival.

Toute la journée de vendredi à Werchter avait été placée sous le signe des Diables Rouges. Chris Wall d'Air Traffic avait par exemple demandé au public en début d'après-midi si un match de football devait avoir lieu en soirée. Il a ensuite fait remarquer à la foule que son groupe se trouvait dans la situation insolite où celle-ci est plus stressée que les artistes eux-mêmes. La musique a ensuite tout de même repris le dessus durant le concert de The Kooks sur la scène principale. La formation britannique l'a terminé avec ses morceaux "Make Me Happy" et "Naive". La prestation artistique suivante, celle du rappeur américain Russ, a par contre attiré bien moins de monde. La plupart des festivaliers ont en effet alors décidé de suivre le match Brésil-Belgique, qu'ont donc remporté les Diables Rouges. Un véritable délire s'est emparé des lieux au coup de sifflet final. Werchter a littéralement explosé de joie! Le festival peut à présent vraiment commencer. Anderson Paak et The Killers n'ont d'ailleurs pas eu de mal à réchauffer l'ambiance, celle-ci étant déjà bouillante grâce à De Bruyne, Hazard et cie. La musique n'a malgré tout pas été oubliée. Pendant que les Belges menaient 0-2, The Barn était plein de monde pour le concert de Ben Howard. Sur le podium principal, London Grammar a, pour sa part, commencé son show avec un quart d'heure de retard. Hannah Reid ne voulait-elle pas manquer le début de la seconde mi-temps? Beaucoup de monde a toutefois assisté à cette représentation. Parmi eux, il n'y avait pas que des Anglais et des Néerlandais, mais aussi des Belges, dont beaucoup étaient reconnaissables grâce aux maillots ou couleurs des Diables Rouges qu'ils arboraient. Le parterre devant la scène ne débordait pas pour autant tellement le football sur grand écran a attiré les curieux. London Grammar a débuté son concert en force avec "Hey now" et a même informé le public quand le score est passé à 1-2. Ce n'était peut-être pas le plus intelligent à faire puisque ceux qui voulaient absolument se tenir au courant de l'évoution du match l'ont regardé sur l'écran géant. Le groupe a fort heureusement bénéficié d'applaudissements nourris, tout comme les Diables Rouges. (Belga)

Vos commentaires