En ce moment
 
 

Sortie BD: "D.O.W", tatoueur le jour, justicier la nuit, un "super héros" contemporain

Sortie BD:
 
Studio BD
 

Sortie BD. "D.O.W". Pour la rentrée, rien de mieux que commencer avec une nouvelle série d'action, surtout quand son héros sort de l'ordinaire. Sa particularité : il tatoue le jour et se transforme en justicier la nuit. L'homme a un passé inscrit sur son corps. Un loup. Celui-ci renvoi aux armoiries de sa famille car il est l’héritier de nobles russes chassés par la Révolution en 1917. Un thriller bien construit qui mélange vengeance familiale et mafia russe. Un "super-héros" contemporain qui séduit par sa personnalité originale, artiste engagé et tueur motivé. Rencontre avec la scénariste Thilde Bardoni.

La couverture de D.O.W annonce le programme. Un héros portant une tenue noire qui s'apprête à sauter dans les airs, une bombe de peinture à la main. La scénariste Thilde Bardoni s'inspire de l'univers des supers héros justicier comme Batman. Son personnage n'a pas de pouvoirs spéciaux mais il a des capacités hors normes et une motivation: la vengeance.

Le récit se déroule sur la Riviera française et prend sa source dans l'histoire des Russes blancs. Ce sont les familles princières dépossédées de leurs biens après la Révolution de 1917. Le personnage , Aliocha est l'héritier de l'une d'elle. L'homme s'est fait une réputation dans un domaine très particulier: le tatouage. Une façon de se rapprocher de son client du jour: un mafieux russe. 

Un héros, héritier des Russes blancs

Pour Thilde Bardoni, l'histoire des Russes blancs est une matière formidable pour créer un thriller. Mais il faut aussi un héros fort qui attire le public. Aliocha dessiné par Gabor s'inscrit donc dans la lignée de nombreux personnages d'action avec des doubles vies. L'homme a un don pour grimper et s'envoler des bâtiments les plus inaccessibles. Un fantasme de la scénariste réalisé grâce à la BD. 

Un héros adepte de sensations fortes 

Avec ses tatouages et son physique athlétique, le héros peut paraître un brin caricatural sur le papier. Mais le choix est assumé. Car notre homme virevolte dans les airs et affronte à mains nues des tueurs. Un personnage d'action qui trouve son originalité dans son art: celui de tatouer les corps et graffer les murs.

Un héros graffeur et lanceur d'alerte

Avec son nom d'artiste D.O.W. dénonce les crimes. L'auteure reconnait qu'elle a toujours aimé les graffeurs, les street artistes. Des silhouettes qui créent au coeur de la nuit. Thilde Bardoni me raconte une anecdote à ce sujet.

L'album très dynamique se veut un vrai divertissement. Les scènes musclées se mêlent aux moments plus intimistes. Le héros Aliocha fait ainsi la connaissance d'une belle médecin dont l'histoire se mêle à son propre passé. Une rencontre qui va vite devenir sensuelle. Mais une scène érotique n'est jamais facile à construire m'explique Thilde Bardoni. Avec le dessinateur Gabor, elle a repensé plusieurs fois la double page. 

Une scène érotique qui sert le récit

Nul doute, le duo formé par Aliocha, le justicier et Alexandra, la doctoresse a de quoi séduire le lecteur. Le dessinateur Gabor se concentre sur les tatouages pour donner de la puissance au récit. Le fond historique promet de multiples rebondissements : tsar de Russie, mafia italienne, anciens nazis. Le cocktail ne peut-être qu'explosif. Avec son graphisme efficace, cette série a de quoi séduire les amateurs du genre.

D.O.W aux éditions Dupuis

Scénariste: Thilde Bardoni

Dessin: Gabor

 




 

Vos commentaires