En ce moment
 
 

Un projet belge francophone tente de se démarquer au Cartoon Forum à Toulouse

Un projet belge francophone tente de se démarquer au Cartoon Forum à Toulouse
 
 

(Belga) Un projet belge francophone a été présenté mercredi dans le cadre du Cartoon Forum de Toulouse, rendez-vous européen incontournable en matière de coproduction de séries d'animation. La 31e édition de l'événement, qui se déroule jusque jeudi, se tient cette année exclusivement en ligne en raison du rebond de l'épidémie de coronavirus.

Le Cartoon Forum offre aux producteurs européens la possibilité de présenter leurs créations respectives durant quatre jours à un panel d'acteurs du secteur (investisseurs, diffuseurs, ...) issus de nombreux pays. Cette démarche vise à accélérer le financement d'animations, à trouver des partenaires de co-production et à créer des collaborations transfrontalières, ainsi qu'à attirer l'attention des acheteurs européens et internationaux. "De nombreux diffuseurs ont annulé leur présence à Toulouse ces derniers jours et ont demandé à assister aux pitchs (courtes présentations, ndlr) de projets en ligne. Par ailleurs, plusieurs pays européens ayant placé la France en zone rouge, certaines délégations de producteurs de ces pays nous ont fait part de leur difficulté ou de leur impossibilité de venir en France et de leur volonté de présenter leur pitch en ligne et non sur place", expliquent les organisateurs. Un projet francophone a été mis en lumière jeudi lors d'une séance de pitching en ligne. Il s'agit de "Giuseppe", court-métrage d'animation de 26 minutes réalisé par Isabelle Favez et s'adressant essentiellement aux tout-petits. Destiné dans un premier temps à la télévision mais aussi à une sortie en salles sous forme de programme, "Giuseppe" est produit par "La Boîte, ... Productions" (Belgique), "Les Films du Nord" (France) et "Nadasdy Film" (Suisse). "Le financement est quasiment bouclé. Le projet est déjà financé à 85% et les 15 derniers pour cent ne devraient pas poser de soucis", explique Arnaud Demuynck de "La Boîte, ...Productions", estimant que cette édition virtuelle ne portera pas préjudice au court-métrage étant donné que la société de production dispose déjà de nombreux contacts dans le milieu. "Pour les jeunes qui se lancent, une présentation en ligne permet cependant moins de créer des relations", pourtant essentielles pour servir le projet, estime-t-il. (Belga)




 

Vos commentaires