Europe Assistance est intervenu davantage sur les pistes de ski durant ces vacances

Europe Assistance est intervenu davantage sur les pistes de ski durant ces vacances

(Belga) Europe Assistance a enregistré 35% d'interventions en plus que l'an dernier sur les pistes de ski durant ces vacances de Noël. En cause: la densité d'amateurs de glisse présents grâce aux bonnes conditions d'enneigement, a indiqué vendredi l'assistant de voyage par communiqué.

Les conditions d'enneigement sur les pistes de ski dans les Alpes étaient "favorables à très favorables" dans la majorité des stations de ski, essentiellement en haute altitude. Une situation semblable en Autriche. Les skieurs ont dès lors pu profiter au maximum pendant les deux semaines de vacances, contrairement à l'année passée où la deuxième semaine fut fortement perturbée par des tempêtes de neige, entraînant une fermeture momentanée des pistes à certains endroits pendant plusieurs jours. Ces deux éléments combinés expliquent une forte augmentation du nombre total d'interventions médicales durant ces vacances de Noël 2018-2019, note Europe Assistance. Les blessures étaient globalement plus sérieuses qu'en 2017. 12% des dossiers de ski médicaux ont donné lieu à une hospitalisation de minimum une nuit, contre 8% l'an dernier. La plupart des blessures concernaient les genoux (37%), mains et poignets (ensemble 18%), les jambes (11%) et les épaules (10%). Les blessures à la tête représentent 4% des cas. 31% des cas médicaux concernaient par ailleurs des enfants de 4 à 10 ans. Plus de la moitié (58%) des dossiers médicaux ont été ouverts en France, 17% en Autriche, 16% en Suisse et 9% en Italie. Le nombre d'interventions techniques à l'étranger, en particulier celles couvrant les déplacements vers et en provenance des stations de ski, est en revanche moins élevé que l'année dernière. (Belga)

Vos commentaires