En ce moment
 

Apple dévoile deux nouveaux modèles d'iPhone: un très grand et un "bon-marché"

Apple dévoile deux nouveaux modèles d'iPhone: un très grand et un

Apple a présenté mercredi de nouvelles versions très haut de gamme de l'iPhone, appelées iPhone Xs et Xs Max mais aussi une nouvelle montre avec de nombreuses fonctionnalités liées à la santé. Quant à l'iPhone Xr, il a pour but de rendre "abordable" le smartphone à encoche et dont l'écran occupe une grande partie de la face avant.

Les iPhone dévoilés mercredi au siège de Cupertino sont des versions plus sophistiquées --plus rapides notamment-- de l'iPhone X ("10") présenté l'an dernier pour fêter les 10 ans du produit phare d'Apple, dont il est très dépendant financièrement.

Pas de révolution: Apple peut se permettre le luxe de décliner un même design durant plusieurs générations, plusieurs années. Les iPhone Xs sont donc de simples évolutions. 

Le groupe a présenté le modèle en deux tailles: 5,8 pouces (14,7 cm) pour la version normale, et un modèle "Max", avec un grand écran de 6,5 pouces (16,5 cm). "C'est l'iPhone le plus avancé que nous ayons jamais créé", a affirmé comme chaque année le PDG Tim Cook, chemise bleue et baskets blanches, sur la scène du Steve Jobs Theater. Ce modèle 'Max" est le premier nouveau modèle présenté.

Un "bon marché" ?

L'autre nouveauté, c'est la version Xr, avec une configuration moins costaude, mais avec le look très à la mode de l'écran "à encoche", qui occupe une très grande partie de la face avant. Une tendance initiée par Apple et qui est copiée par d'innombrables concurrents sous Android. 

La version Xr se veut moins puissante mais plus accessible. Elle coûte 759€ tout de même. L'iPhone Xs coûtera 1.159€ et le grand format, le Xs Max, démarre à 1259€. 

Au niveau des nouveautés, outre le surplus de puissance annuel, le groupe a notamment insisté sur la qualité de l'écran OLED et de l'appareil photo, qui permettent tous deux de mieux profiter de la vidéo et des applications de réalité augmentée, deux domaines sur lesquels Apple travaille, cherchant à diversifier ses activités face à un marché mondial du smartphone en panne.

Nouvelle montre

Le groupe a aussi présenté sa quatrième version de montre connectée Watch, qui a notamment un écran plus grand et plus de fonctionnalités liées à la santé, comme un détecteur de chute et la possibilité de réaliser un électrocardiogramme.

Une façon de s'adresser à un public vieillissant mais connecté tout comme à de jeunes hipsters vivant à 100 à l'heure. La présentation a commencé comme d'habitude avec un film promotionnel, parodie de la série et des films "Mission : Impossible" mettant en scène une employée d'Apple courant sur le campus futuriste de l'entreprise.

Dès le début de matinée, des centaines d'invités s'étaient pressés sous le soleil californien pour pénétrer dans la salle.

Le haut-de-gamme, toujours payant

La stratégie du très haut-de-gamme permet à Apple de maintenir jusqu'à présent sa part de marché tout en continuant d'augmenter son chiffre d'affaires issus de ses smartphones, un bon moyen de compenser l'atonie du marché mondial, complètement saturé et marqué par la concurrence croissante des groupes chinois.

Un bon moyen de compenser l'atonie du marché mondial, complètement saturé et marqué par la concurrence croissante des groupes chinois. "L'iPhone X est l'un des facteurs qui a aidé Apple à devenir la première compagnie (privée) à franchir la barre des 1.000 milliards de dollars" de capitalisation boursière début août, relève Counterpoint Research. Apple peut, de plus, compter sur un socle d'aficionados indéfectibles, prêts à casser leur tirelire pour s'offrir le dernier né de la gamme.

Avec environ 12% du marché mondial, la firme à la Pomme a perdu au deuxième trimestre sa deuxième place, détrônée par le chinois Huawei, qui connaît une croissance ultrarapide, selon les cabinets Gartner et IDC. Le cabinet IDC prévoit un petit recul des ventes de smartphones en 2018, à 1,46 milliard d'unités, avec une reprise modérée à partir de 2019, grâce au marché indien, à la reprise du marché chinois ou à l'arrivée de l'internet mobile ultrarapide 5G.


Vos commentaires