En ce moment
 
 

"Google sait tout de vous", mais montre patte blanche: voici comment contrôler TOUTES les infos sur vous détenues par le géant du web

google, vie privée, privacy

Avec sa plateforme 'Mon activité', Google permet à ses utilisateurs de savoir quelles sont les données stockées par le géant du web, de les supprimer et même de décider ce que Google peut retenir à l'avenir. On vous explique tout en cinq questions pratiques.

Suite aux accusations de plus en plus nombreuses d'intrusion au sein de la vie privée de ses (très nombreux) utilisateurs, Google a récemment décidé de montrer patte blanche.

Via la plateforme Mon activité, il est désormais possible de voir et de supprimer tout ce que le géant américain du web et du mobile sait de vous.

google_naviweb
La ligne du temps de votre activité Google

Que sait Google de vous ?

Google est omniprésent dans nos vies, sans que l'on s'en rende forcément compte. Vous tapez une recherche ou une adresse dans votre navigateur Chrome, vous utilisez un smartphone Samsung ou Huawei (entre autres), vous regardez une vidéo sur YouTube… Dans chaque cas, souvent à votre insu (même si vous avez accepté les conditions générales d'utilisation), Google enregistre toutes les données qu'il juge intéressantes pour mieux vous connaître.

Historique de votre navigation web (via son navigateur Chrome), historique de votre position et des lieux que vous fréquentez (principalement via l'utilisation d'Android, le système d'exploitation des smartphones Samsung et Huawei, les plus vendus en Belgique), vos préférences en matières de vidéo (ce que vous regardez sur YouTube)… ce n'est pas une légende: "Google sait (vraiment) tout de vous", car il enregistre tous vos historiques sur ses serveurs.

google_position
Vous pouvez voir ce que Google sait de vos déplacements

Qui est concerné ?

Précision importante: cela ne concerne que ceux qui ont un compte Google, dont le login est généralement ce qui se trouve devant l'adresse Gmail. Ce compte est obligatoire pour ceux qui veulent un compte Gmail, forcément, mais également pour utiliser un smartphone sous Android ou poster des vidéos sur YouTube ; il est utile et recommandé pour que Chrome, le navigateur, retienne vos favoris.

Si vous possédez un iPhone, que vous n'avez pas d'adresse Gmail et que vous n'utilisez pas Chrome, Google ne sait (presque) rien sur vous. Mais rassurez-vous, Apple et Microsoft font plus ou moins la même chose que Google avec vos habitudes digitales…
 

Pourquoi Google garde-t-il toutes ces données (et comment désactiver la publicité ciblée) ?

Officiellement, à en croire les quelques explications sur la page Mon activité, Google enregistre toutes sortes d'informations à votre propos pour vous proposer "de meilleurs options de trajet domicile-travail" et "des résultats de recherche plus rapides".

Dans la pratique, l'intérêt principal de ces données est de vous connaître au mieux, afin de cibler davantage la publicité, source de revenu principale de Google. Vos données restent confidentielles, mais Google proposent à des annonceurs des annonces très ciblées.

Prenons un exemple concret. Coca-Cola veut faire une campagne sur Google. Il va demander à apparaître dans des espaces publicitaires présents dans les résultats de recherche de Google (quand les recherches sont plus ou moins liées au soda…), dans certaines pages de Gmail, et avant certaines vidéos YouTube.

Mais il ne tient pas à apparaître chez les utilisateurs Gmail qui ont plus de 40 ans et qui préfèrent la nourriture bio au fast-food. Logique. Google, qui connait bien ses utilisateurs, va donc proposer des annonces ciblées à Coca-Cola. Tout le monde s'y retrouve: Coca paie moins cher car ses annonces vont apparaître chez 200.000 utilisateurs Google au lieu de 3.000.000 (exemple) ; les utilisateurs qui détestent les sodas américains ne verront pas l'annonce ; Google a bien fait son job et empoche son argent en tant que régie publicitaire.

Ceux qui détestent être 'ciblés' crient au scandale, à l'atteinte à la vie privée. La démarche de Google est pourtant assez clairement expliquée dans les conditions générales, acceptées mais non lues par la plupart des utilisateurs.

Les plus raisonnables admettront que la publicité est nécessaire pour continuer à améliorer les services gratuits de Google (pensez à Maps, Navigation, Street View, Gmail, Agenda, Documents, Traduction, etc… sans oublier les versions annuelles d'Android) et d'en proposer des nouveaux. Ajoutez à cela des data centers partout dans le monde (y compris en Belgique, près de Mons), et vous comprendrez qu'il faut de solides rentrées financières...

Enfin, sachez que concernant la publicité ciblée, Google permet déjà , via cette page, d'activer et de désactiver l'utilisation de vos données pour des publicités ciblées. Vous continuez à recevoir des publicités, mais elles seront a priori moins pertinentes à vos yeux.

google_previent
Il est possible de supprimer les données conservées par Google

Comment supprimer les données conservées par Google à votre sujet ?

Alors qu'il pourrait se contenter de dire: "C'est ça ou c'est rien", Google a pris la peine de mettre sur pied une plateforme, myactivity.google.com, qui vous permet de voir tout ce que Google retient sur vous, via une ligne du temps, et de supprimer ce que vous souhaitez.

Il s'agit souvent de l'historique des pages web consultées via Chrome, ou de certaines applications lancées sur le smartphone Android.

Vous pouvez filtrer ces données enregistrées, pour ensuite les supprimer en appuyant sur les trois petits points verticaux à côté des éléments de l'historique.

Plus intéressant: via les 'Commandes relatives à l'activité', vous pouvez même dire à Google de suspendre l'enregistrement de certaines données à votre sujet. Par exemple, si vous n'appréciez pas que Google sache où vous vous trouvez, vous pouvez décocher la case à côté de 'Historique des positions'. Idem pour l'historique de navigation de Chrome ou de YouTube, par exemple.

google_desac
Google vous explique les conséquences...

Quelles sont les conséquences si on suspend les historiques ?

Que perd-on réellement quand on empêche Google de retenir ces informations ? Google dit que cela "limite les fonctionnalités" de certaines de ses applications, comme celles de cartographie, de reconnaissance vocale, de résultats de recherche, etc. Difficile de savoir réellement l'impact que cela aura au jour le jour sur l'efficacité des applications, comme Google Maps, par exemple. On ne voit pas trop pourquoi l'application de navigation fonctionnerait mieux parce que Google sait que vous avez été à Berlin et à Barcelone ces derniers mois.

Il est probable que vous verrez souvent des pop-ups de Google signalant que ces fonctions sont limitées à cause des paramètres de confidentialité, ce qui sera sans doute le plus agaçant dans l'histoire…

Cela "limitera également le contenu personnalisé" que vous propose Google, y compris la publicité qui ne sera plus ciblée (vous verrez donc plus d'annonces qui ne vous concerne pas du tout).

Bref, a priori, on n'a pas trop à craindre du fait de suspendre les historiques que Google aime conserver. Avis à ceux qui veulent préserver (un peu) leur vie privée digitale.

Vos commentaires